Paris 2024 : la mairie de Paris défend "le côté populaire" de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques

La jauge est fixée à 326 000 spectateurs, dont 222 000 personnes qui seront invitées gratuitement, notamment par la mairie de Paris.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
La cérémonie d'ouverture aura lieu le 26 juillet 2024 sur la Seine, à Paris. Un compte à rebours a été installé près de la tour Eiffel. (LAURE BOYER / HANS LUCAS)

Non, la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques le 26 juillet prochain n'est pas réservée aux privilégiés, assure Emmanuel Grégoire sur franceinfo, mercredi 6 mars. Pour le premier adjoint de la maire de Paris, "le côté populaire, il est d'abord sur l'ampleur" de l'événement, le long de la Seine. Le gouvernement a considérablement revu à la baisse la jauge de spectateurs, pour des raisons de sécurité. Cette jauge est fixée à 326 000 spectateurs, soit près de deux fois moins qu'initialement envisagé. "Au mieux, d'habitude, c'est 80 000 'happy few' [privilégiés] qui ont la chance d'y assister. Là, on est sur un volume beaucoup plus important qui nous permettra d'inviter des personnes qui n'auraient jamais eu la chance d'accéder à une cérémonie d'ouverture", souligne Emmanuel Grégoire.

L'exécutif a finalement confié l'attribution des places gratuites, au nombre de 222 000, à des intermédiaires, dont la mairie de Paris. "On va évidemment y travailler [à leur attribution] mais l'objectif est bien d'inviter ceux qui s'impliquent dans la vie de la cité au quotidien. Ça pourra être des responsables associatifs, des jeunes, des jeunes issus des quartiers populaires en particulier", dit-il. Pouvoir inviter 222 000 personnes gratuitement est "une chance inédite, historique", relève-t-il. "Jamais ça n'a été fait dans les Jeux olympiques et j'espère que ça influencera l'organisation de ce type d'événement à l'avenir", ajoute-t-il.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.