Cet article date de plus de deux ans.

Paralympiques 2022 : malgré le conflit, la surprenante équipe d'Ukraine est deuxième au tableau des médailles

À l'approche de la fin des jeux paralympiques de Pékin 2022, l’Ukraine peut battre son record de médailles dans une paralympiade alors que l'invasion russe est dans toutes les têtes.

Article rédigé par Guillaume Battin
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
La délégation ukrainienne des Jeux paralympiques d'hiver de Pékin 2022 levant le poing après avoir prononcé un discours devant les médias au village paralympique. Photo d'illustration. (THOMAS LOVELOCK / OIS/IOC / AFP)

La fin des Jeux paralympiques de Pékin 2022 se profile avec une cérémonie de clôture qui aura lieu dimanche 13 mars. La France a conforté sa quatrième place au tableau des nations avec deux nouvelles médailles d’or vendredi 11 mars. La Chine, pays organisateur, grosse délégation d’athlètes et dont les équipes sont qualifiées souvent automatiquement est première juste devant la surprenante équipe d’Ukraine.

>> Guerre en Ukraine : comment la Russie de Vladimir Poutine est passée de place forte à paria du sport mondial

À deux jours de la fin des jeux, l’Ukraine est en passe de battre son record de 25 médailles dans une paralympiade. Avec deux médailles d’or de plus que le Canada, la seconde place lui semble également promise.Un autre record, car l’Ukraine a terminé au mieux à la troisième place à Turin en 2006.

"On a l’impression d’avoir une mission"

La petite délégation de 14 athlètes est arrivée à Pékin en mission commando avec les armes du sport et l'objectif de gagner des médailles pour résister à sa manière. À chaque victoire, la guerre plane dans tous les esprits comme lors des deux triplés en para-biathlon, féminin et masculin comme l'expliquent les championnes paralympiques Oksana Shyshkova et Irina Bui : “Quand j’ai pris le départ toutes mes pensées étaient pour ma famille, ceux restés en Ukraine, je leur dédie ma victoire." "Le monde entier sait ce qu’il se passe en Ukraine. Ici, on a l’impression d’avoir une mission. Je représente mon pays et tous les Ukrainiens sont derrière moi.”

Comme une note d’espoir, l’hymne ukrainien, intitulé “l’Ukraine n’est pas encore morte”, a déjà retenti sept fois au bord des pistes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.