Paralympiques 2022 : les athlètes ukrainiens décrochent sept médailles dès la première journée, dont un triplé sur le sprint masculin

Avec sept médailles, dont trois titres, l'Ukraine est provisoirement en tête du tableau des médailles.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Les para biathlètes ukrainiens ont réalisé un triplé sur le sprint masculin, dans la catégorie déficient visuel. (De gauche à droite) Le médaillé d'argent Oleksandr Kazik aux côtés de son guide Serhii Kucheriavyi, le médaillé d'or Vitalii Lukianenko aux côtés de son guide Boys Babar et le médaillé de bronze Dmytro Suiarko aux côtés de son guide Oleksandr Nikonovych, posent ensemble après leur victoire, le 5 mars 2022. (THOMAS LOVELOCK / OIS / IOC / AFP)

La journée a souri aux athlètes ukrainiens sur le site de Zhangjiakou (Chine), alors que la guerre sur leur sol fait toujours rage, samedi 5 mars. Pour la première journée des Jeux paralympiques de Pékin, ils ont ainsi été les auteurs d'une parenthèse enchantée, en glanant sept médailles en para biathlon dont trois titres. L'Ukraine a ainsi pris provisoirement la tête du tableau des médailles. Grygorii Vasylovych a été sacré sur le 7,5km debout masculin. Il s'agit de son premier titre paralympique. 

Un triplé ukrainien

Surtout, l'équipe ukrainienne a survolé l'épreuve dans la catégorie déficient visuel avec un triplé aux couleurs du pays. Vitaliy Lukyanenko a ainsi remporté l'or sur le sprint et a partagé le podium avec deux de ses compatriotes, Oleksandr Kazik en argent et Dmytro Suiarko en bronze. 

Chez les femmes, Oksana Shyshkova est montée sur la première marche du podium sur le sprint dames (catégorie déficient visuel). Liudmyla Liashenko a quant à elle remporté l'argent sur le sprint en catégorie debout. La dernière médaille a été remportée par Taras Rad sur le sprint assis.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Biathlon aux Jeux paralympiques d'hiver 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.