Euro 2021 : Kjaer héroïque, Schick génial, Olsen infranchissable... Les cinq joueurs qui ont marqué la première journée des matchs de poules

Les premiers matchs de poules de l'Euro 2021 se sont achevés mardi soir et plusieurs joueurs ont déjà largement fait parler d'eux, pour les bonnes ou les mauvaises raisons. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Simon Kjaer (Danemark), Robin Olsen (Suède) et Patrik Schick (République Tchèque) lors de la première journée de l'Euro 2021. (AFP)

L'Euro 2021 a débuté vendredi 11 juin et la première journée de la phase de groupes s'est conclue par la victoire de la France contre l'Allemagne, mardi 15 juin. Du dévouement de Simon Kjaer au le lob sensationnel de Patrik Schick en passant par la prestation très remarquée de Kalvin Philipps, voici notre sélection des joueurs qui ont marqué le début de cet Euro, hors du cercle des stars attendues. 

Simon Kjaer, le sauveur

Le Danemark n'aurait pas pu connaître pire scénario pour son entrée en lice dans la compétition. Le milieu de terrain, Christian Eriksen, est soudainement tombé au sol pendant la rencontre face à la Finlande, victime d'un arrêt cardiaque. Son coéquipier et capitaine, Simon Kjaer, s'est montré remarquable face à l'urgence de la situation, s'empressant de réaliser les premiers gestes de secours puis en réconfortant les proches du joueur de l'Inter Milan. Fort de son sang-froid et de son dévouement, les actions du capitaine resteront l'un des moments forts de cette première semaine de l'Euro. 

Patrik Schick sur un nuage

Il n'a pas fallu attendre très longtemps dans cet Euro avant d'assister à un but sensationnel. Le Tchèque Patrik Schick a été auteur d'un magnifique lobà 45 mètres de la cage adverse face à l'Écosse, lundi 14 juin. Déjà buteur de la tête plus tôt dans la rencontre, Patrik Schick a ainsi inscrit un doublé et offert la victoire à son équipe (2-0). Il n'aurait pas pu débuter son Euro d'une meilleure façon. 

Le surprenant Kalvin Phillips

L'Anglais Kalvin Phillips a réalisé une performance majuscule face à la Croatie (1-0) pour l'entrée en lice des Three Lions. Le milieu de Leeds est celui qui a réussi en moyenne le plus de passes dans le camp adverse (95%), récupéré le plus de ballons (7) ou encore remporté le plus de duels (12) dans ce match. Face aux vice-champions du monde, le milieu de terrain de 25 ans a été auteur d'une prestation de haut-vol et s'est imposé comme le maillon fort de son équipe, où figurent pourtant Phil Foden, Mason Mount, Harry Kane ou Raheem Sterling. "Il a réuni beaucoup d'atouts : une bonne condition physique, un large éventail de passes, le désir de bien faire... C'est fabuleux de travailler avec un gars comme lui tant il est humble", a salué son sélectionneur. Désormais, Kalvin Phillips n'a plus qu'à confirmer face à la République tchèque, mardi.

La forteresse Robin Olsen

Plusieurs gardiens se sont mis en évidence lors de ce premier tour, mais Robin Olsen s'est encore un peu plus détaché. Alors que son équipe était incapable de conserver le ballon, le Suédois a fait preuve d'énormément de sérénité face à la Roja, lundi. Le portier de la Roma a effectué deux parades réflexes salvatrices, et a permis à son équipe de ne pas perdre la face à de multiples reprises contre l'Espagne. À la 91e minute, le Suédois a repoussé sans trembler la tête à bout portant de Gérard Moreno. Bref, la Suède lui doit le match nul.

Marko Arnautović fait déjà polémique

Lui, en revanche, ne s'est pas montré sous son meilleur jour. A l'occasion de la victoire face à la Macédoine du Nord (3-1), l'Autrichien Marko Arnautović, auteur du troisième but de son équipe, a fêté sa réalisation en prononcant des insultes à destination du défenseur nord-macédonien Ezgjan Alioski. Ces propos ont immédiatement fait réagir. L'attaquant de 32 ans s'est ensuite excusé par l'intermédiaire de la Fédération autrichienne : "Il y a eu des paroles enflammées hier dans l'émotion du match, pour lesquelles je voudrais m'excuser, spécialement envers mes amis de Macédoine du Nord et d'Albanie", avant d'ajouter :  "Je voudrais être très clair : je ne suis pas raciste ! J'ai des amis dans presque tous les pays et je me bats pour la diversité". L’UEFA a ouvert une enquête disciplinaire mardi 15 juin.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Euro 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.