Hubert Germain : hommage populaire aux Invalides

Publié
Hubert Germain : hommage populaire aux Invalides
Franceinfo
Article rédigé par
C.Méral, M.Birden, A.Bouville, L.Hauville - franceinfo
France Télévisions

Dernier compagnon de la Libération, Hubert Germain avait laissé passer au président de la République une dernière volonté. Un hommage lui sera rendu lors des cérémonies du 11 novembre.

C'était l'une des dernières volontés du grand combattant Hubert Germain. À sa mort, une petite Croix de Lorraine en chaîne devait être façonnée. Il avait demandé à ce qu'elle soit fabriquée dans l'une des poutres calcinées du bois de Notre-Dame de Paris. "Il m'a dit qu'il fallait que cette croix de Lorraine soit faite dans un morceau de charpente brulé. Il expliquait qu'il avait, avec ses compagnons, relevé la France et que les Français allaient désormais relever Notre-Dame", explique le Général Christian Baptiste, délégué national de l'ordre de la Libération.

Une croix de Lorraine sur le cercueil

C'est dans les sous-sols des Invalides que la croix de Lorraine a vu le jour, taillée par un ébéniste. La tâche s'est révélée très ardue. "Le bois était très meurtri et souvent il partait en éclat lorsque je le passais dans la machine. J'avais le cœur qui battait fort  et la main qui tremble", rapporte Stéphane Boudet, ébéniste au musée de l'armée. Cette croix de Lorraine, symbole de la France combattante, accompagnera Hubert Germain dans sa dernière demeure, le Mont Valérien. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.