Cadeaux de Noël : une hotte d'idées pour offrir des livres à vos enfants et à vos ados

Albums, documentaires, romans, BD... Voici quelques idées pour vous aider à choisir des livres à glisser sous le sapin à Noël pour vos enfants et vos ados. 

Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 12 min.
Prix Pépite Fictions junior : Carmin Volume 1, Le garçon au pied-sabot, Amélie Sarn, Seuil Jeunesse (Seuil Jeunesse)

Pour l'autrice Marie Desplechin interrogée par franceinfo à l'occasion du Salon du livre jeunesse de Montreuil, "Ceux qui lisent enfants seront ensuite les plus forts. Le livre, c'est l'outil ultime". Une bonne raison d'aller chercher dans les librairies des livres à glisser sous le sapin pour vos enfants et pour vos ados. 

Voici une liste de titres piochés dans l'immense production pour la jeunesse de l'année. Nous avons choisi trois titres par catégorie. Un choix difficile et non exhaustif. N'hésitez pas à piocher également dans la liste des ouvrages sélectionnés pour les Pépites du Salon du livre et de la presse jeunesse - France Télévisions 2020, dans les propositions multiples de la plateforme Kibookin, ou mieux encore, à demander conseil à vos libraires. 

POUR LES TOUT PETITS (autour de trois ans)

ABC de la nature, de Bernadette Gervais
Pépite d'Or du Salon du livre et de la presse jeunesse - France Télévisions 2020, cet album grand format est une véritable fenêtre ouverte sur le monde sensible, avec pour chaque lettre une série de très belles illustrations réalisées au pochoir et à l'éponge. L'autrice a choisi de peindre ce qui la touche dans la nature, naviguant entre des sujets du quotidien et des plantes ou des animaux plus exotiques. Elle fait ainsi se côtoyer de manière très personnelle et poétique la tomate et le tapir, le wapiti et wasabi, ou encore le yack, le yucca et le Yuzu. (Éditions Les Grandes personnes - 64 pages - 22, 50 euros)

"ABC de la nature", de Bernadette Gervais (GRANDES PERSONNES)

L'expo idéale, d'Hervé Tullet
A partir de son univers coloré et ludique, Hervé Tullet propose aux petits de créer leurs propres œuvres et de composer leur exposition personnelle. Dans un beau coffret : 70 feuilles argentées, colorées, ou avec des motifs et un livret avec des conseils très concrets de l'artiste dans 14 "ateliers de création" et un autre avec des réalisations pour s'inspirer. De quoi libérer la force créatrice des enfants, avec un matériel magnifique et des conseils avisés. Les enfants peuvent aussi aller sur un site dédié pour trouver l'inspiration et envoyer leurs créations. (Bayard Jeunesse - 19,90 euros)

C'est chez moi, d'Aurore Petit
Un très joli Pop-up (attention fragile !) pour découvrir le monde. La banquise, la montagne, la forêt ou la ville… sept paysages se déplient quand on tourne les pages. "C'est chez moi !" déclarent le loup, l'ours, l'aigle ou l'homme. Mais à la fin, "C'est chez nous !" dit la terre. Un magnifique objet livre, avec un texte tout simple qui positionne l'enfant dans le monde. On adore ! (La Martinière Jeunesse – 16 pages – 12, 50 euros)        

"C'est chez moi", d'Aurore Petit, 2020 (LA MARTINIERE JEUNESSE)

LES ALBUMS (autour de 6 ans)

Rois et reines de Babel, de François Place
Cet album inspiré du mythe de la Tour de Babel est un hymne à la nature et une évocation de l'histoire des civilisations, les conquêtes et les effondrements. Le regard se perd dans les dessins de François Place, sublimes. De quoi faire voyager loin les enfants. (Gallimard Jeunesse – 48 pages – 20 euros)

Couverture de "Rois et reines de Babel", de François Place, 2020 (GALLIMARD JEUNESSE)

Le Caramel du Jurassique, de Roxane Lumeret
Une autre pépite du Salon du livre et de la presse jeunesse - France Télévisions 2020, décernée par un jury d'enfants. Cet album plébiscité par les enfants raconte les aventures d'une autruche échappée d'un zoo, qui au cours de son épopée libératrice rencontre une souris, puis un directeur de musée original qui boit du thé japonais et travaille sur du parchemin égyptien. Ce dernier l'embauche comme gardienne et c'est dans ce musée paléontologique qu'elle va retrouver…  ses aïeux. Un album rigolo et décalé, servi par un graphisme coloré et une langue à la fois imagée, inventive et directe, qui évoque parfois les univers de Claude Ponti. (Albin Michel Jeunesse – 56 pages – 19 euros)

Le Caramel du Jurassique, Roxane Lumeret, Albin Michel Jeunesse, prix Pépite Livre illustré.  (Albin Michel Jeunesse)

Résidence Beauséjour, de Gilles Bachelet
Le dernier album de Gilles Bachelet, récompensé en 2019 par le prix Grande Ourse au Salon du livre jeunesse de Montreuil. L'auteur de Mon chat le plus bête du monde (Seuil Jeunesse 2004) revient avec une histoire loufoque comme il sait si bien faire, cette fois des licornes, ces animaux en perte de popularité, qui en attendant de retrouver leur gloire passée, vont goûter un repos bien mérité à la résidence Beau Séjour. Piscine, spa, cours de fitness, coiffeur, esthéticienne, salon de thé, spectacles et activités diverses pour ces pauvres licornes privées de gloire… Dessins et textes délicieux. (Seuil Jeunesse – 36 pages – 15 euros)

couverture de "Résidence Beauséjour", de Gilles Bachelet (Seuil Junior)

LES DOCUMENTAIRES

Le ciel, d'Hélène Druvert avec les textes de Juliette Einhorn
Le vent, les météorites, les éclipses, les oiseaux, la météo ou encore la pollution atmosphérique… Tout ce que les enfants veulent savoir sur le ciel, et que vous ne saviez peut-être pas est dans ce très bel album documentaire grand format avec des découpes et des animations, et un graphisme époustouflant. Un album autant pour apprendre que pour rêver. (A partir de 6 ans) (La Martinière Jeunesse – 40 pages – 23 euros)

Couverture de "Le Ciel", d'Hélène Druvert avec les textes de Juliette Einhorn  (LA MARTINIERE)

Voyage au Louvre Abu Dhabi, de Béatrice Fontanel et Daniel Wolfromm 
A travers une centaine d'œuvres d'art du Louvre Abu Dhabi, cet album invite les enfants "à la manière de Sindbad le Marin" à entreprendre un voyage dans l'histoire de l'art du monde entier depuis la préhistoire. Cet album richement documenté met l'accent sur l'universalité de l'art en donnant à voir les arts développés dans d'autres civilisations que la civilisation occidentale : les œuvres des forgerons africains, la céramique chinoise, la peinture indienne… Une autre manière de découvrir l'art ! (Seuil Jeunesse – 96 pages – 24,90 euros)

Couverture de ""Voyage au Louvre Abu Dhabi", de Béatrice Fontanel et Daniel Wolfromm, 2020 (Seuil Jeunesse)

ZigZag – Les Véhicules de Makii
Ce drôle de livre en accordéon à double face, deux mètres une fois déplié, est comme une boîte de magie à double fond : d'un côté du livre un décor peuplé de personnages et d'engins, et bourré de petits détails, à déplier sur le sol sur lequel l'enfant peut jouer avec ses jouets, de l'autre une mine d'informations sur plus de cent véhicules de toutes sortes, du tracteur au rouleau compresseur, en passant par le taxi anglais ou la plus grande grue du monde. Un fourmillement joliment illustré par Makii, un duo de dessinateurs néerlandais plein de drôlerie et d'imagination. (Entre 2 et 5 ans) (Casterman – 19,99 euros)

Couverture de "ZigZag – Les Véhicules" de Makii, 2020 (CASTERMAN)

LES LIVRES MUSICAUX

Sinus, de Nicolas Frey et Pauline Kerleroux, musique de Elvett et Simon Aeschimann
Sinus le lapin qui rêve d’être chanteur et de devenir la star de la forêt. Seulement voilà, dans la forêt, il dérange tout le monde, jusqu'à ce qu'il réveille de sa sieste Disto, un vieux loup. Ce vieux briscard de la musique propose au jeune apprenti chanteur de l'aider. Et voilà ce duo improbable en route sur les chemins de la forêt pour capturer des sons. Les chansons electro-pop d'Elvett accompagnent cet album musical décalé, petit format presque carré aux illustrations fluo joyeuses et pleines de vie de Pauline Kerleroux, qui embarque le petit enfant sur le chemin du son et de la création musicale. (Livre CD - La joie de lire – 136 pages- 16, 90 euros)

Couverture de "Sinus" de Nicolas frey et Pauline Kerleroux, musique de Elvett et Simon Aeschimann, 2020 (La Joie de Lire)

Siam au fil de l'eau, d'Arnaud Thorette (texte), Olivier Latyk (illustrations) et Johan Farjot (musique) 
Imaginé par le violoniste et altiste Arnaud Thorette, ce conte narre l'histoire de Siam, une petite fille qui vit sur les bords du Mékong dans les années 70. Le soir, sa mère lui raconte une histoire d'amour, celle qu'elle a vécue avec un soldat américain, pendant la guerre. Siam entreprend alors de traverser les océans pour rejoindre San Francisco, où se prépare une grande comédie musicale… Un conte accompagné par les voix d'Ariane Ascaride, François Xavier Demaison, la chanteuse Juliette, Gérard Jugnot, Albin de la Simone, et bien d'autres encore.  (Livre CD - Flammarion Jeunesse – 48 pages – 22, 90 euros)  

Le carnaval (gastronomique) des animaux, de Bernard Friot (texte) Louis Thomas (illustrations), raconté par Jacques Gamblin, avec l'orchestre Victor Hugo-Franche-Comté 
Tous les animaux sont réunis pour le grand concours annuel de cuisine musicale des animaux. Le jury, composé d'une chèvre, d'un cygne, d'un escargot et d'un canard, est comme il se doit présidée par le lion. Les animaux présentent leurs recettes musicales : "altiste au pot", "croquenotes", "brochette de contrebassiste", "gigot de violoncelliste"… jusqu'au moment où le jury découvre que l'un des plats est empoisonné. Le classique Carnaval des animaux de Camille Saint-Saëns se transforme en farce hilarante sous la plume de Bernard Friot, et les illustrations vives et rigolotes de Louis Thomas, tout ça mis en musique par Jean-François Verdier avec l'Orchestre Victor Hugo Franche-Comté.  (Livre CD - Milan - 40 pages - 19,90 euros) 

Couverture "Le carnaval (gastronomique) des animaux", de Bernard Friot (texte) Louis Thomas (illustrations), raconté par Jacques Gamblin, avec l'orchestre Victor Hugo-Franche-Comté, 2020 (MILAN)

LES BD

Géante : histoire de celle qui parcourut le monde à la recherche de la liberté, de Jean-Christophe Deveney et Nuria Tamarit
Géante, c'est d'abord c'est un très bel objet, un album de 200 pages avec une couverture à la manière des enluminures du Moyen-Age, qui donne tout de suite envie de l'ouvrir. Ensuite c'est une BD au graphisme soigné, à la mise en page inventive, qui nous raconte l'épopée d'une petite fille, adoptée par une famille qui fait le dixième de sa taille. Dans ce conte de fées décalé, qui se déroule dans des décors et une ambiance moyenâgeuse, on suit le parcours initiatique de la géante et attachante Céleste. Si les codes du genre sont bien là (châteaux, chevaliers, amour courtois…), ce conte aborde sans poncifs toutes les questions que peuvent se poser aujourd'hui des enfants en train de devenir adultes. (Delcourt - 200 pages – 27,95 euros)

Couverture de "Géante : histoire de celle qui parcourut le monde à la recherche de la liberté", de Jean-Christophe Deveney et Nuria Tamarit, 2020 (EDITIONS DELCOURT)

Ama, le souffle des femmes, de Franck Manguin et Cécile Beck
Une autre pépite du Salon du livre et de la presse jeunesse - France Télévisions, catégorie BD. Ce très bel album au graphisme épuré en trois couleurs raconte l'histoire d'une jeune femme japonaise, Nagisa, qui quitte Tokyo au début des années 60 pour rejoindre sur l'île d'Hegura sa tante, membre de la communauté des "Ama", ces femmes à fort caractère qui plongent nues et en apnée pour pêcher des coquillages. (Sarbacanne – 107 pages – 21,50 euros)

Pépite BD : Ama : Le Souffle des femmes, Franck Manguin, Cécile Becq - Sarbacane (Sarbacane)

La brigade des cauchemars – Mélissandre (tome 4),  de Franck Thilliez (scénario) et Yomgui Dumont (dessins)
Dans le 4e tome de cette série plébiscitée par les jeunes ados, on retrouve les aventures de la Brigade des cauchemars. Dans ce nouvel opus, Alex a étrangement disparu. Tristan, bien décidé à comprendre ce qui lui est arrivé, tente de percer le mystère des bois qui bordent la clinique. Il ne peut malheureusement pas compter sur Esteban et Sarah, trop préoccupés par leurs récentes découvertes à propos d'une certaine Mélissandre... Suspense et rebondissements toujours au rendez-vous de cette chouette série, qui a reçu en 2019 le prix des collèges au festival international d'Angoulême (Jungle / Frissons – 63 pages – 13,50 euros)

Coiuverture "La brigade des cauchemars – Mélissandre" (tome 4),  de Franck Thilliez (scénario) et Yomgui Dumont (dessins) (EDITIONS JUNGLE / FRISSONS)

LES ROMANS POUR LES JEUNES LECTEURS (autour de 10 ans et plus)

La capucine, de Marie Desplechin
Les aventures de Louise, une jeune fille au service d'un maraîcher de Bobigny, élevée par une femme un peu sorcière, qui chasse les fantômes et se prend pour Victor Hugo. Ce roman clôt la trilogie Les filles du siècle, commencée avec Satin Grenadine, et Séraphine. Un roman palpitant et drôle, écrit dans une très belle langue, qui met en scène un personnage féminin au caractère bien trempé. (Ecole des loisirs / Collection Medium – 224 pages – 15 euros)    

"La capucine", Marie Desplechin (L'école des loisirs)

Carmin Volume 1, Le garçon au pied-sabot, Amélie Sarn
Cet album à la couverture joyeuse raconte les aventures d'un petit garçon pas comme les autres. Affligé d'un pied en forme de sabot, il grandit dans un orphelinat où il se fait martyriser par les autres enfants, et par une directrice acariâtre et mauvaise. Quand un jour il est adopté par un couple étrange, chasseurs et empailleurs de toutes les espèces que compte la planète, il se demande quelles sont les raisons pour lesquelles ce couple étrange l'a adopté. C'est ce que va révéler de roman pour la jeunesse rythmé, qui embarque le lecteur dans un monde fantastique et dans la quête initiatique d'un personnage attachant, qui rappelle les héros de la littérature jeunesse anglo-saxonne du XIXe siècle, comme Oliver Twist. C'est la Pépite catégorie "Fiction Junior" décernée cette année à Montreuil.  (Seuil Jeunesse – 336 pages – 14 euros)

Prix Pépite Fictions junior : Carmin Volume 1, Le garçon au pied-sabot, Amélie Sarn, Seuil Jeunesse (Seuil Jeunesse)

Tumée l'enfant élastique, de Marion Achard
Tumee grandit dans une yourte dans les quartiers pauvres d'Oulan Bator, en Mongolie. La jeune adolescente s'entraîne pour la contorsion depuis toute petite avec les encouragements de son père.  Elle s'inscrit dans une école et travaille comme une folle pour réaliser son rêve : entrer dans un cirque étranger et aussi donner à son père exilé à cause du travail, la joie de voir sa fille réussir. Un roman émouvant, que l'autrice, artiste de cirque en plus d'être écrivaine, a écrit après avoir passé en 2019 plusieurs semaines en Mongolie, à la rencontre des enfants et adolescentes contorsionnistes dans les écoles de cirque d'Oulan-Bator. (Actes Sud Junior – 130 pages – 13,50 euros)      

"Tumée l'enfant élastique", de Marion Achard, 2020 (ACTES SUD JUNIOR)

ROMANS POUR LES ADOS (autour de 13 ans et plus)  

À quoi rêvent les étoiles, Manon Fargetton
L'histoire de Titouan, un adolescent devenu incapable de quitter sa chambre, sous peine de crises incontrôlables, Alix, jeune lycéenne passionnée de théâtre, qui tente de devenir adulte entre sa mère absente, sa flamboyante prof d'art dramatique, Gabrielle accrochée à sa liberté, et Armand, son père qui ne lui lâche pas les baskets, et enfin Luce, une vieille dame désespérée par la mort de son mari, qui fut autrefois pilote d'avion… Ce roman construit comme une série est un hymne à la vie. (Gallimard Jeunesse – 400 pages - 17 euros)

"A quoi rêvent les étoiles", de M. Fargetton (GALLIMARD JEUNESSE)

Le dernier des branleurs, de Vincent Mondiot
Prix Vendredi 2020, ce roman est fait pour les ados. On y côtoie une petite bande de "branleurs" de terminale. Ils sont trois, collés les uns aux autres dans leur bulle, sèchent les cours, lisent des mangas, jouent aux jeux vidéo et fuient parfois l'ennui et les angoisses dans les vapeurs d'un joint, le Bac en ligne de mire très floue. L'arrivée de Tina, une jeune migrante raisonnable bouscule leur petite routine de "branleurs". Un roman drôle et cash, à offrir plutôt aux ados de 15 ans et plus. (Actes Sud Junior – 464 pages – 16,80 euros)

"Le dernier des branleurs", de Vincent Mondiot, 2020  (ACTES SUD JUNIOR)

J’ai vu Sisyphe heureux, de Katerina Apostolopoulou
Ce roman est la merveilleuse surprise (un cadeau même), des adolescents composant cette année le jury de la catégorie roman ados des Pépites du Salon du livre et de la presse jeunesse - France Télévisions. Ils ont en effet couronné un livre singulier et très beau, sans doute pas le plus facile au premier abord. Ce roman court, le premier de l'autrice et traductrice grecque, est en effet écrit comme un long poème en prose, avec en miroir le texte en grec. Il embarque le lecteur dans trois histoires : celle d'une famille de pêcheurs dont le père a disparu en mer, celle d'un couple qui se sépare, et la troisième celle d'un homme qui décide de tout larguer pour aller vivre sous les étoiles. Un texte lumineux qui invite le lecteur à "voir Sisyphe heureux", malgré la noirceur du monde (Éditions Bruno Doucey – 120 pages – 15 euros)  

Pépite Fiction Ados : J’ai vu Sisyphe heureux, Katerina Apostolopoulou, Éditions Bruno Doucey (Éditions Bruno Doucey)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.