Déconfinement : le monde de la culture entre dépit et colère

Les salles de théâtre et de cinéma ne rouvriront pas le 15 décembre, comme l'a annoncé Jean Castex jeudi 10 décembre. Un véritable coup dur pour les acteurs du monde de la culture.

Jean Castex l'a affirmé très clairement jeudi 10 décembre : les établissements accueillant du public, dont font partie, entre autres, les salles de théâtre et de cinéma, ne pourront pas rouvrir leurs portes mardi 15 décembre. Il leur faudra patienter encore trois semaines supplémentaires. Pour une troupe de théâtre parisienne, qui s'était justement préparée à monter sur scène dès le 15 décembre, c'est la douche froide. "Nous sommes tristes, en colère même," souffle un comédien, dépité.

"Énergie perdue"

Dans un théâtre parisien, tout était prêt pour une réouverture ce même jour. Plusieurs spectacles, des dizaines de réservation, un protocole sanitaire strict... Mais pour la directrice de l'établissement, il va falloir tout annuler. "J'aurais préféré que le gouvernement nous dise d'emblée qu'on ne reprendrait qu'en 2021, assure-t-elle. Nous avons travaillé dans l'urgence, et en vain. C'est de l'énergie perdue." Un prochain point d'étape est prévu le 7 janvier prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des sièges de théâtre vides (illustration).
Des sièges de théâtre vides (illustration). (SEBASTIEN BOZON / AFP)