L'Arc de Triomphe empaqueté : une œuvre qui ne fait pas l'unanimité

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
L'Arc de Triomphe empaqueté : une œuvre qui ne fait pas l'unanimité
France 3
Article rédigé par
S. Desjars, B. Girodon, N. Pagnotta - France 3
France Télévisions

Son installation n'est pas encore terminée, mais les premiers débats autour de son utilité font déjà surface. Les 25 000 mètres carrés de tissu recouvrant l'Arc de Triomphe, dont rêvait l'artiste Christo, n'ont pas conquis le cœur des Parisiens

Sa présence se fait ressentir, bien que ses sculptures et ses moulures ne soient plus visibles par les touristes. Depuis peu, l'Arc de Triomphe a revêtu une robe éphémère. Une grande cape de tissu dont rêvait l'artiste Christo, décédé en 2020, mais qui déclenche tant les appareils photo que les débats. Quand certains passants trouvent qu'il s'agit d'une œuvre "magnifique", d'autres en questionnent son utilité.

Un chantier qui vole la vedette à l'Arc de Triomphe

Pour les centaines de professionnels nécessaires à la mise en place d'une telle œuvre, c'est une chance unique. "C'est un gros chantier, et puis le monument est incroyable. La vue est bien", témoigne Pierre Fontanet, cordiste sur ce chantier immense. Ces hommes, présents sur la terrasse ouverte au public, attirent l'attention des visiteurs. "On a l'impression d'être au cœur de l'œuvre quelque part. On a l'impression d'y participer un peu" racontent deux femmes interrogées. Cette œuvre posthume de Christo, dont le coût est intégralement pris en charge par sa succession, sera visible par tous jusqu'au 3 octobre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Art contemporain

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.