Tour de France 2023 : Tadej Pogacar craque dans le col de la Loze, la 17e étape remportée par Felix Gall

L'Autrichien a remporté, mercredi, sa première victoire sur le Tour de France, quand Jonas Vingegaard a profité de la défaillance de son rival pour consolider son maillot jaune entre Saint-Gervais Mont-Blanc et Courchevel.
Article rédigé par Luc Sares
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min
Tadej Pogacar en difficulté dans le col de la Loze sur la 17e étape du Tour de France, le 19 juillet 2023. (DAVID PINTENS / AFP)

Il aura résisté jusqu'au bout, même au retour tonitruant du maillot jaune. En s'envolant seul dans le col de la Loze, l'Autrichien Felix Gall (AG2R-Citroën) a remporté en solitaire, mercredi 19 juillet, sa première victoire sur le Tour de France devant Simon Yates (Jayco Alula) et Pello Bilbao (Bahrain Victorious). Un succès mémorable sur l'étape reine de cette édition, entre Saint-Gervais Mont-Blanc et Courchevel. Derrière lui, Jonas Vingegaard a lui pris le large au classement général du Tour de France après la défaillance de Tadej Pogacar, qui a chuté en début d'étape, le premier des favoris à lâcher à quinze kilomètres de l'arrivée.

Felix Gall, meilleur d'une grosse échappée de leaders

Pointés à plusieurs minutes du maillot jaune, les membres du top 10 avaient de la suite dans les idées au départ de la 17e étape qui comptait plus de 5 000 mètres de dénivelé. Parti dans l'échappée avec notamment Pello Bilbao (Bahrain Victorious), Simon Yates (Jayco Alula) et David Gaudu (Groupama-FDJ), Felix Gall avait choisi son étape. Passé pas loin de la victoire à Laruns, lors de la 5e étape, l'Autrichien a fait rouler son équipe AG2R-Citroën pour conserver la faible avance accordée par les Jumbo-Visma au pied de la dernière ascension (2'45").

L'Autrichien Felix Gall (AG2R Citroën Team) s'est imposé à Courchevel après être parti seul dans le col de la Loze. Il devance Simon Yates (Team Jayco AlUla) et Pello Bilbao (Bahrain Victorious). Le maillot jaune Jonas Vingegaard (Team Jumbo Visma) termine quatrième et accroit son avance sur Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) qui finit à 7'37'' du vainqueur du jour.
Etape 17 : la victoire pour Felix Gall, Jonas Vingegaard quatrième à Courchevel L'Autrichien Felix Gall (AG2R Citroën Team) s'est imposé à Courchevel après être parti seul dans le col de la Loze. Il devance Simon Yates (Team Jayco AlUla) et Pello Bilbao (Bahrain Victorious). Le maillot jaune Jonas Vingegaard (Team Jumbo Visma) termine quatrième et accroit son avance sur Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) qui finit à 7'37'' du vainqueur du jour.

Alors que devant, Julian Alaphilippe, encore une fois à l'attaque, puis Thibaut Pinot et Guillaume Martin ont été lâchés dans le col de la Loze, Felix Gall a décidé, lui, de s'envoler en solitaire, soutenu par la foule des grands jours. Avec cette première victoire sur le Tour, le coureur d'AG2R-Citroën grimpe désormais au 8e rang du classement général, derrière Simon Yates qui intègre le top 5 avec sa deuxième place à Courchevel. Rescapé de l'échappée, le Français David Gaudu termine, lui, à la cinquième place et reste dans le top 10 au général.

La voie royale pour Vingegaard

Derrière, les dernières miettes de suspense se sont envolées. Alors que Jonas Vingegaard ne comptait que dix secondes d'avance sur Tadej Pogacar mardi matin, le duel a pris fin pour de bon mercredi.  Après un premier coup de massue dans le contre-la-montre entre Passy et Combloux, le Slovène est redevenu humain mercredi sur les pentes du col de la Loze.

Premier favori à lâcher dans le plus haut sommet de cette édition, ce dernier, qui a chuté en début d'étape, en a bavé pour terminer l'étape, tracté par son coéquipier Marc Soler. Son coéquipier, Adam Yates, n'a pas été sommé de se relever et s'est battu à l'avant de la course pour conserver et même consolider sa 3e place. A l'altiport de Courchevel, Pogacar est arrivé avec un débours de près de six minutes sur le maillot jaune. Le double vainqueur du Tour (2020 et 2021) est désormais relégué à 7'35" au classement général et abandonne tout espoir de maillot jaune à Paris.

Devant, le maillot jaune ne s'est pas posé de questions, récupérant tour à tour les échappés pour finir 4e à 1'52" du vainqueur du jour, même s'il a été ralenti par la chute d'une moto au milieu de la foule, l'obligeant à mettre pied à terre. À quatre jours de l'arrivée aux Champs-Elysées, il n'y a désormais plus de suspense. Sauf accident, Jonas Vingegaard devrait être en haut du podium à Paris pour la deuxième année consécutive.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.