Cet article date de plus d'un an.

Tour de France 2022 : final sur les Champs-Elysées, les sprinteurs dans leur royaume, Wout van Aert à l'affût… La 21e étape en questions

Les coureurs s'élancent pour l'ultime étape de cette Grande Boucle, dimanche, depuis Paris La Défense Arena en direction des Champs-Elysées.

Article rédigé par franceinfo: sport - Louis Delvinquière
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Nathan van Hooydonck et Wout van Aert à l'arrivée de la 19e étape du Tour de France, le 22 juillet 2022, à Cahors. (DAVID PINTENS / AFP)

C'est la der. Les coureurs du Tour de France partiront, dimanche 24 juillet, de Paris La Défense Arena en direction du traditionnel circuit des Champs-Elysées où un sprinteur devrait lever les bras. Le peloton va ensuite pouvoir souffler après trois semaines épuisantes, et les téléspectateurs les plus passionnés vont accuser le coup après tant de spectacle.

Quel est le profil de l'étape ?

La première partie de cette étape courte (115,6 km) sera plus accidentée que le circuit final. Avec un départ depuis le stade de La Défense Arena, enceinte du club de rugby du Racing 92, les coureurs prendront la direction de Rueil-Malmaison avant d'entrer dans les Yvelines en passant notamment Versailles. Puis, le peloton devra emprunter la seule difficulté répertoriée sur le parcours après 42 kilomètres, la côte du Pavé des Gardes (1,3 km à 6,5%), qui ramènera les coureurs vers les Hauts-de-Seine et Issy-les-Moulineaux.

Le profil de la 21e étape du Tour de France, le 24 juillet 2022. (ASO)

Ensuite, le peloton traversera une partie de la capitale jusqu'à trouver le circuit des Champs-Elysées qu'ils effectueront à neuf reprises. Le sprint intermédiaire sera fixé au kilomètre 75,6, juste après le troisième passage sur la ligne d'arrivée. Ensuite, les coureurs connaissent la musique et la guerre de placement débutera pour l'emporter sur la plus belle avenue du monde.

Quels sont les sprinteurs qui peuvent l'emporter ?

Autant aller directement au but, tant les valeureux qui tentent de l'emporter en solitaire sur les Champs-Elysées sont rares. Les grosses cuisses devraient être à la fête lors de cette arrivée qui leur est promise. En épouvantail, l'homme aux deux victoires et aux accessits sur chaque sprint : Wout van Aert (Jumbo-Visma). Assuré de remporter son maillot vert, il aura dans le viseur le record du nombre de points, détenu par Peter Sagan (477) et un deuxième succès consécutif sur l'avenue parisienne.

Le Belge devra pour cela se méfier de son compatriote Jasper Philipsen (Alpecin-Deceuninck). Victorieux à Carcassonne pour son premier succès sur la Grande Boucle, il a gagné en confiance et la montagne ne semble pas l'avoir trop usé, lui qui a terminé 2e derrière Christophe Laporte à Cahors.

Le Belge Jasper Philipsen savoure son succès au sprint sur la 15e étape du Tour de France, à Carcassonne, le 17 juillet 2022. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

Et puis dans la famille des sprinteurs, on trouve forcément Fabio Jakobsen (Quick Step-Alpha Vinyl), mais celui-ci semble usé par les trois semaines de course, ou encore la lanterne rouge du Tour de France – qui arborera un dossard rose pour l'occasion –, Caleb Ewan (Lotto-Soudal). Dylan Groenewegen (BikeExchange-Jayco), victorieux de cette ultime étape en 2017, aura à coup sûr la volonté de rééditer telle performance.

Côté français, les chances sont faibles. Le champion national Florian Sénéchal (Quick-Step Alpha Vinyl) devrait se mettre au service de son sprinteur néerlandais, tout comme Adrien Petit (Intermarché-Wanty-Gobert) pour Alexander Kristoff. Hugo Hofstetter (Arkéa Samsic) devrait cependant pouvoir jouer sa carte.

Quels sont les horaires ?

16h00 : début de la retransmission sur France 2 et france.tv
16h30 : départ fictif
16h45 : départ réel
19h26 : arrivée prévue aux Champs-Elysées

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.