Tour de France 2021 : dernier acte des Pyrénées, Gaudu de retour, incontournable Tourmalet... La 18e étape en questions

Jeudi, les grimpeurs devraient être à l'honneur dans les ascensions des mythiques cols du Tourmalet et de Luz Ardiden.

Article rédigé par
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
David Gaudu au passage de la ligne d'arrivée, au sommet du col du Portet, le 14 juillet 2021. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)

La 18e étape, jeudi 15 juillet, entre Pau et Luz Ardiden (184 kilomètres) marque l'ultime bataille en montagne du Tour de France 2021. Un parcours où les grimpeurs doivent tenter de tirer leur épingle du jeu pour creuser les écarts au général dans l'ascension des deux géants qui se dressent sur leur route : le col du Tourmalet et l'arrivée à Luz Ardiden.

>> Suivez la 18e étape en direct sur france.tv

Quel est le profil de l'étape ?

C'est une étape qui pourrait finir de scier les jambes du peloton mais qui devrait prolonger la fête pour les grimpeurs. Après avoir gravi les cols de Peyersourde, de Val Louron-Azet et du Portet mercredi, les coureurs devront aborder pas moins de quatre difficultés sur cette 18e étape. Ils débuteront par deux côtes pour se mettre en jambes, celle de Notre-Dame de Piétat (2,6 km à 5,6%), puis celle de Loucrup (2 km à 7%) avant d'attaquer les deux monstres hors catégorie que sont le col du Tourmalet qui culmine à 2115 mètres (17,1 km à 7,3%) et celui de Luz Ardiden (13,3 km à 7,4%) avec une arrivée à 1715 mètres d'altitude.

Le profil de la 18e étape du Tour de France entre Pau et Luz Ardiden, jeudi 15 juillet 2021. (ASO)

Quel coureur à suivre : David Gaudu, enfin récompensé ?

Malade sur le Ventoux, en difficulté les jours suivants, David Gaudu s'est courageusement retapé la cerise depuis. Plus les jours et les étapes défilent, plus le grimpeur de la Groupama-FDJ se montre à nouveau aux avant-postes. Magnifique 4e jeudi au sommet du col du Portet, le Français pourrait repartir à l'attaque sur un terrain de jeu propice à ses qualités. Aura-t-il suffisamment récupéré de ses efforts pour espérer signer un succès français, le deuxième après celui de Julian Alaphilippe en ouverture de ce Tour de France 2021 ? 

"C'est une 3e semaine de Grand Tour, j'aime bien ça", déclarait Gaudu à l'arrivée de la 17e étape, comme pour avertir que tout reste possible avec la fatigue accumulée par chacun. "Il ne faut pas baisser les bras et continuer à attaquer. D'autant que le Tourmalet c'est un col que j'apprécie beaucoup. Déjà l'endroit est chargé d'histoire, mais en plus c'est le premier sommet que j'ai monté quand j'étais gamin". Le géant pyrénéen lui a même déjà souri sur le Tour de France : en 2019, son travail de sape avait aidé Thibaut Pinot à glaner une victoire d'étape.

Qu'en pense Benjamin Thomas ?

Le coureur de l'équipe Groupama-FDJ, natif de Lavaur dans le Tarn, analyse le tracé du jour : "Au départ, il y a deux petites bosses pas faciles où l'échappée peut, peut-être, partir. Après il y a un long passage en vallée donc si l'échappée ne s'est pas déjà formée, c'est là que ça va batailler, surtout que ce sera la dernière occasion avant l'étape de plat, puis le contre-la-montre. Ensuite, il y a la côte de Loucrup qui est quand même assez dure, elle fait 3 kilomètres, puis on se dirige vers Bagnères-de-Bigorre, puis le Tourmalet, côté la Mongie, puis Luz-Ardiden. Ça passe à 6-7 kilomètres de chez mes parents, et à 50 mètres de mon appartement.”

Quels horaires ?

13h25 : début de la diffusion sur France 3 et france.tv
13h35 : départ fictif
13h50 : départ réel
15h : bascule sur France 2
Entre 17h19 et 17h44 : arrivée à Luz Ardiden

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tour de France 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.