Vidéo Maroc: à l’entraînement avec une championne de beach volley

Publié
brut
Article rédigé par

“Quand moi, j'étais jeune, au Maroc, le beach-volley, ça n'existait pas vraiment. Il n'y avait pas de clubs, il n'y avait rien.” Brut a suivi Nora Darrhar, championne de beach-volley et membre de l'équipe nationale, lors d’un de ses entraînements sur les plages de Rabat.

Moi, je jouais sur un terrain à Skhirat… Les poteaux, c'étaient des bambous, on devait les monter et il fallait en plus se battre avec les mecs pour pouvoir jouer sur le terrain, quoi. Donc ça fait vraiment plaisir de voir déjà 4 terrains ici, et de voir autant de jeunes et de gens venir s'entraîner. C’est super !” Championne de beach-volley, Nora Darrhar revient sur ses débuts dans la discipline et les difficultés rencontrées au cours de sa carrière.

C'est vraiment dommage que ça ne soit pas assez médiatisé"

Le 1er août 2022, Nora a remporté le championnat d'Afrique avec l'équipe nationale à Agadir. Aujourd’hui, il est important pour la jeune femme d’expliquer l’évolution de son sport dans le pays.  “Au Maroc, on a de très bonnes équipes nationales au beach et en indoor, qui font des médailles, et on n'en parle pas assez. Ça a bien progressé ces dernières années. On a une présidente, madame Hajij, femme à la tête de la fédération marocaine et de la fédération africaine, donc ça aide beaucoup pour faire grandir et développer le volley et le beach-volley au Maroc. On a pas mal de talents, donc c'est bien de voir des jeunes s'intéresser”, souligne la jeune femme. 

Malgré les progrès observés, la sportive explique qu’il reste encore “beaucoup à faire” pour développer sa discipline. "Moi qui vis en Californie, je vois vraiment la différence, mais bon, ça arrive petit à petit. Maintenant, il faut juste que ça vienne de tout le monde et qu'on continue à jouer des compétitions comme ça, qu'on continue à faire des résultats, ça aide énormément à développer notre sport.”

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.