Le joueur de volley Earvin Ngapeth reconnaît avoir renversé trois piétons en Italie

L'une des trois victimes est toujours dans un état grave.

Earvin Ngapeth durant le match France-Estonie pour l\'Euro de volley à Turin (Italie), le 10 octobre 2015.
Earvin Ngapeth durant le match France-Estonie pour l'Euro de volley à Turin (Italie), le 10 octobre 2015. (MARCO BERTORELLO / AFP)

Le volleyeur français Earvin Ngapeth a reconnu, mardi 10 novembre, avoir renversé trois piétons la semaine dernière en Italie, rapporte Le Parisien"J'ai décidé de me présenter au parquet de Modène pour assumer mes responsabilités", a expliqué le joueur dans un communiqué.

Earvin Ngapeth a renversé trois hommes devant une boîte de nuit de la ville, dans le nord de l'Italie, dans la nuit du jeudi 5 au vendredi 6 novembre. Une des victimes, âgée de 41 ans, a été hospitalisée dans un service de réanimation et se trouvait toujours dans un état grave, mardi. Les deux autres hommes s'en sortent avec des blessures légères.

Il a été suspendu par son club

"Je demande pardon aux personnes impliquées, à leurs proches, au club, à mes coéquipiers, aux sponsors et aux supporters pour mon comportement", a ajouté Earvin Ngapeth, qui se dit "bouleversé". Le champion d'Europe a été temporairement suspendu par son club de Modène, qui a toutefois salué le fait qu'il "assume ses responsabilités".

L'image d'Earvin Ngapeth a déjà été écornée en juillet dernier, lorsqu'il a assené un coup de poing à un agent de la SNCF. Le procès pour cette affaire, initialement prévu en octobre, a été reporté en février.