Voile : François Gabart pulvérise le record du tour du monde en solitaire en 42 jours et 16 heures

Le navigateur français a franchi, dimanche matin, la ligne d'arrivée au large de Ouessant (Finistère). Il bat de six jours le précédent record détenu par Thomas Coville.

Le skipper français, François Gabart, à bord de son trimaran \"Macif\", le 25 juin 2017 (photo d\'archives).
Le skipper français, François Gabart, à bord de son trimaran "Macif", le 25 juin 2017 (photo d'archives). (DAMIEN MEYER / AFP)

Un exploit en haute mer. François Gabart (Macif) a battu, dimanche 17 décembre, le record du tour du monde à la voile en solitaire en 42 jours, 16 heures, 40 minutes et 35 secondes. Le navigateur français a coupé la ligne d'arrivée à 2h45 dans la nuit de samedi à dimanche au large d'Ouessant (Finistère). Il améliore ainsi de six jours et 10 heures le précédent record établi le 25 décembre 2016 par Thomas Coville (Sodebo Ultim') en 49 jours et 3 heures. Ce dernier avait lui-même battu de huit jours l'ancien record que détenait Francis Joyon (Idec) depuis 2008.

"Je viens de couper la ligne d'arrivée, c'est assez fou, c'est assez irréel, je suis un peu abasourdi. Je suis resté là tout à l'heure sans bouger tellement je ne savais plus trop quoi faire, a-t-il exulté à son arrivée. Je suis dans le noir, il y a des cargos, des bateaux de pêche autour de moi, c'est assez bizarre comme ambiance et en même temps, c'est assez extraordinaire. Je ne sais pas si je réalise vraiment ce qu'il est en train de se passer, je sais juste qu'il y a un chrono qui est juste génial. Je suis fier et heureux d'avoir fait ce joli voyage autour de la planète."

Accueilli à Brest par des centaines de personnes

Avec son maxi-trimaran (30 m de long et 21 m de large, catégorie Ultim), mis à l'eau en 2015, il s'agit de la première tentative pour le marin de 34 ans qui n'a fait qu'une fois le tour du monde, lors de sa victoire au Vendée Globe 2012-2013 (en monocoque Imoca).

Gabart a mis ensuite de longues heures pour venir amarrer son bateau géant dans le port de Brest où il a été accueilli vers 11 heures par des centaines de personnes. Le marin a été félicité par le président français Emmanuel Macron via un tweet. 

"Je suis fier de ce voyage", a déclaré François Gabart une fois arrivé à Brest. "Je ne m'attendais pas à ça. Je suis hyper honnête. J'espérais. J'avais un petit espoir de le battre le record mais il était faible. Le battre autant, jamais je ne l'aurais imaginé."