Vidéo Vendée Globe : quand un marin (Jean Le Cam) en sauve un autre (Kevin Escoffier), une drôle de parenthèse en double dans la course en solitaire

Publié Mis à jour
Envoyé spécial. Quand un marin (Jean Le Cam) en sauve un autre (Kevin Escoffier)
Article rédigé par
France Télévisions

"Clac-clac-clac" : cet extrait d'un reportage d'"Envoyé spécial" vous fait partager un grand moment du journal de bord de Jean Le Cam. Quelques jours où la course en solitaire s'est faite en double, quand le doyen du Vendée Globe a accueilli à son bord "Kevin Escoffier le rescapé".

Ils se connaissaient à peine, les voici liés pour toujours. En plein Vendée Globe, Jean Le Cam et Kevin Escoffier auront passé presque une semaine ensemble dans l'exiguïté d'un voilier, au milieu du désert aquatique. Le premier a réussi à récupérer le second à bord de son monocoque Yes We Cam !, au terme d'une nuit de sauvetage éprouvante dans les eaux déchaînées de l'Atlantique Sud.

Escoffier avait fait naufrage, Le Cam était son plus proche poursuivant. Après onze heures sur son radeau de survie, "clac-clac-clac", le rescapé a les honneurs du carnet de bord vidéo du "roi Jean". Le sauvetage a fait la une des journaux.

Pour ces marins qui se voyaient partis pour trois mois en solitaire, c'est une parenthèse imprévue. Pendant quelques jours, c'est comme si la course n'existait plus. Sur les images vidéo de Jean, le plus jeune (40 ans) a l'air de passer son temps à se moquer gentiment de l'aîné (61 ans).

"Bisous ma caille, on se voit aux Sables !"

Et puis, aussi soudainement qu'il était arrivé, Kevin est reparti. La Marine nationale a dépêché le Nivôse, une frégate militaire prépositionnée au large des îles Kerguelen. Avec sa gouaille habituelle, Jean Le Cam filme et commente les opérations. Rendez-vous aux Sables-d'Olonne, où Kevin l'attendra à l'arrivée de la course. Quant à Jean, il lui restait alors 30 000 kilomètres à parcourir. Mais il était d'ores et déjà une star de cette édition...

Après 80 jours de mer, le tour du monde en solitaire et sans escale s'est achevé, remporté par Yannick Bestaven. Le skipper français a franchi la ligne d'arrivée en troisième position dans la nuit du 27 au 28 janvier, mais les 10 heures et 15 minutes de compensation dont il bénéficiait pour avoir participé au sauvetage de Kevin Escoffier ont fait la différence. Une compensation de seize heures et quinze minutes a été attribuée à Jean Le Cam pour ce même sauvetage.

Extrait de "Ma vie de navigateur", un reportage à voir dans "Envoyé spécial" le 28 janvier 2021.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS Android), rubrique "Magazines".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Voile

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.