Dimanche en politique, France 3

Vendée Globe : vive émotion avant le départ

L'émotion fut très grande ce matin, dimanche 6 novembre aux Sables-d'Olonne (Vendée), quelques heures avant le départ de la course du Vendée Globe.

FRANCE 3

Par centaines de milliers, ils se sont massés tout le long du chenal des Sables-d'Olonne (Vendée), venus de la France entière pour saluer une dernière fois ces skippers qui les feront rêver les trois prochains mois. "Partir comme ça, pendant 80 jours, ce n'est pas à la portée de tout le monde", témoigne cet homme. Sur le ponton depuis l'aube, c'est le temps des derniers au revoir. Parfois joyeux, mais Alan Roura n'a que 23 ans et son départ pour son premier Vendée Globe, il en pleure dans les bras de sa maman.

Tenir ses enfants éloignés

Plus loin, Louis Burton embrasse sa filleule, il a préféré tenir ses enfants éloignés de ces instants trop émouvants, mais ils sont au coeur des derniers conseils à sa compagne. Quelques minutes plus tard, il emprunte le chenal avec une consigne portée par les passionnés, revenez le plus vite possible et vendez-nous du rêve.

Le skipper anglais Alex Thompson remonte le chenal du port des Sables d\'Olonne sous les yeux du public avant le départ du Vendée Globe le 6 novembre 2016. 
Le skipper anglais Alex Thompson remonte le chenal du port des Sables d'Olonne sous les yeux du public avant le départ du Vendée Globe le 6 novembre 2016.  (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)