Route du rhum 2022 : parcours semé d'embûches, nombre record de concurrents, favoris… Tout savoir sur la 12e édition

Les 138 skippers inscrits prennent, mercredi, le départ de la course au large intitialement prévu dimanche, depuis Saint-Malo. 

Article rédigé par
Etienne Leray - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
La flotte de bateaux lors du départ de la Route du Rhum 2018 à Saint Malo, le 4 novembre 2018. (OLIVIER BLANCHET / DPPi via AFP)

Près de quatre ans après la victoire sur le fil de Francis Joyon devant François Gabart, la Route du rhum reprend ses droits, mercredi 9 novembre, avec un départ prévu depuis Saint-Malo à 14h15 (à suivre sur France 3 et France.tv).

Pour cette douzième édition de la mythique course transatlantique en solitaire, 138 skippers essayeront de rallier Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe. 

Une Route du Rhum semée d'embûches pour une traversée de 7 à 39 jours

3 542 milles nautiques (6 560 kilomètres) pour rallier Saint-Malo à Pointe-à-Pitre le plus rapidement possible. Dès le coup de canon du départ, au large de Saint-Malo, les concurrents devront redoubler de vigilance en naviguant dans la Manche et son trafic maritime dense.

Les marins seront ensuite confrontés aux dépressions du Golfe de Gascogne, aux alizés qui peuvent souffler jusqu'à 25 nœuds, puis à la mer des Sargasses et ses importants bancs d'algues. Une fois la Guadeloupe en vue, les concurrents devront réaliser un tour de l'île par l'ouest en veillant à bien enrouler la bouée de Basse-Terre, située proche des côtes. Si les bateaux les plus rapides sont attendus à Pointe-à-Pitre au bout d'environ 7 jours, soit à partir du 15 ou du 16 novembre, la fermeture de la ligne d'arrivée est prévue le 4 décembre, pour une durée totale maximum de 39 jours. 

Carte du parcours de la route du Rhum 2022.  (AFP)

138 skippers, un record, et six classes différentes de bateaux 

138 skippers, 131 hommes et sept femmes, prendront en même temps le départ à Saint-Malo, dimanche. Un nombre record qui ne cesse de croître à chaque édition (58 en 2002, 76 en 2006, 85 en 2010, 91 en 2014, 123 en 2018...). Parmi les 138 concurrents, 14 nationalités sont représentées avec une écrasante majorité de Français (111 inscrits). Pour participer, les marins ont dû réaliser un parcours de qualification en solitaire d'au moins 1 200 milles nautiques (2 222 km) et s'affranchir de coûts d'inscription variables selon la classe de leur bateau. 

Il existe en effet six classes de bateau qui participent à la Route du rhum, réparties en deux familles : les multicoques (Ultim 32/33, Ocean Fifty, Rhum Multi) et les monocoques (Class40, Imoca, Rhum Moni). Huit marins concourent dans la catégorie reine des Ultim 32/33. Ces énormes trimarans, d'une longueur maximale de 32 mètres de long et de 23 de large, sont les plus puissants et les plus rapides. Ce sont les plus observés, mais également les moins nombreux (à égalité avec la classe Ocean Fifty), bien loin des 55 engagés en Class 40, ou des 37 bateaux en Imoca. 

Une histoire et des records 

Créée par le publicitaire Michel Etevenon, la Route du rhum a vu son premier vainqueur, Mike Birch, disparaître quelques jours avant le départ, le 26 octobre dernier. Vainqueur en novembre 1978, le Canadien avait alors signé la victoire la plus serrée de l'histoire de la course avec seulement 98 secondes d'avance sur le Français Michel Malinovsky. La disparition d'Alain Colas avait également marqué cette première édition.

Le deuxième plus petit écart a été réalisé lors de la dernière édition par Francis Joyon et François Gabart. Le premier a rallié Pointe-à-Pitre, le 11 novembre 2018, avec le temps record de 7 jours, 14 heures et 21 minutes, devançant son rival de seulement 7 minutes et 8 secondes. En onze éditions, dix skippers différents se sont imposés sur la Route du rhum. Seul le Suisse Laurent Bourgnon a remporté à deux reprises la course en 1994 et 1998 dans la catégorie reine, tandis que Florence Arthaud est la première lauréate féminine, en 1990 à bord de Pierre 1er, bateau qu'a repris cette année Philippe Poupon. À partir de 2002, différentes catégories apparaissent pour des classements distincts.

Nouveau duel Joyon-Gabart ou grande première pour Caudrelier ? 

Après leur duel épique il y a quatre ans, Francis Joyon (IDEC Sport) et François Gabart (SVR-Lazartigue) seront sur la ligne de départ dans leur Ultim. Le premier essaiera de remporter sa deuxième Route du rhum consécutive, tandis que le second aura des envies de revanche, à la suite du feuilleton judiciaire autour de son bateau.

Pour sa première participation, Charles Caudrelier (Maxi Edmond de Rothschild) se dégage comme un des principaux favoris, après avoir notamment remporté la Transat Jacques-Vabre 2021 avec Franck Cammas. Les autres concurrents comme Armel Le Cléac'h (Maxi Banque populaire XI), Thomas Coville (Sodebo Ultim 3) ou Yves Le Blevec (Actual Ultim 3) font office d'outsiders dans cette course jusqu'à Pointe-à-Pitre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Route du rhum 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.