Tour de France 2016 : c'est parti pour la montagne !

La 7e étape du Tour de France a été marquée par un incident à quelques kilomètres de l'arrivée.

FRANCE 2

Ce n'est pas vraiment le genre d'obstacle auquel ils s'attendaient. La flamme rouge, l'arche gonflable symbolisant le dernier kilomètre de course, s'est dégonflée en plein passage du peloton des favoris. Certains ont chuté, d'autres ont dû enjamber. Cet imprévu est finalement la première grosse difficulté des Pyrénées.

La grande déception de Pinot

L'homme du jour, le Britannique Stephen Cummings, a faussé compagnie à ses partenaires d'échappée pour franchir le col d'Aspin en solitaire. Cummings, 35 ans, a des jambes de jeune premier et laisse le peloton à bonne distance.
L'étape, en revanche, n'a pas souri à Thibaut Pinot. Le Français, candidat au podium, est lâché dès le premier grand col du Tour et perd pas mal d'illusions. "C'est du gâchis. Ce n'est pas une saison qui s'envole en poussières, mais presque. C'est beaucoup de préparation. Le Tour de France, c'est le fil rouge toute l'année", a déclaré le coureur de la FDJ.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les cyclistes du Tour de France, lors de la septième étape, longue de 162,5 km entre L\'Isle-Jourdain et le lac de Payolle, le 8 juillet 2016.
Les cyclistes du Tour de France, lors de la septième étape, longue de 162,5 km entre L'Isle-Jourdain et le lac de Payolle, le 8 juillet 2016. (JEFF PACHOUD / AFP)