Cet article date de plus d'un an.

Tennis : Naomi Osaka, qui souffre de douleurs au tendon d'Achille, déclare forfait pour Wimbledon

La joueuse japonaise a annoncé la mauvaise nouvelle, samedi, sur ses réseaux sociaux.

Article rédigé par franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Naomi Osaka après sa défaite au premier tour à Wimbledon contre Yulia Putintseva, le 1er juillet 2019. (ADRIAN DENNIS / AFP)

La mauvaise série se poursuit pour Naomi Osaka. Après avoir fait une croix sur Wimbledon l'an passé pour préserver sa santé mentale et préparer les Jeux olympiques de Tokyo, la Japonaise de 24 ans ne participera pas à l'édition 2022... pour des raisons physiques cette fois. L'ancienne numéro un mondiale a annoncé samedi sur Twitter qu'elle ne disputera pas le tournoi sur gazon à Londres, qui débute le 27 juin, en raison d'une blessure persistante à un talon d'Achille. 

"Mon talon d'Achille n'est toujours pas guéri, donc on se verra la prochaine fois", a écrit la joueuse américaine sur son compte officiel, trois semaines après voir laissé entendre qu'elle ne jouerait pas le tournoi londonien faute de points distribués par la WTA en raison de l'exclusion des joueuses russes et biélorusses du tournoi du Grand Chelem londonien.

"Après la tempête vient le calme", rassure Osaka

En marge de ce post sur ses réseaux sociaux, Naomi Osaka a joint une note intitulée "après la tempête vient le calme". Elle détaille notamment comment elle tente de reprendre le dessus psychologiquement et, malgré tout, d'aller de l'avant : "Récemment j'ai répété très souvent des mantras dans ma tête. Je ne sais pas si c'est pour m'aider inconsciemment dans les moments de stress ou pour aider mon esprit à réaliser que tout va bien se passer tant que je m'investis dans le travail", explique-t-elle notamment.

La dernière fois que la Japonaise s'est présentée sur les courts du All England Lawn Tennis and Croquet Club remonte à 2019. Elle s'était inclinée face à la Kazakhstanaise Yulia Putintseva (7-6, 6-2) au premier tour. Une défaite précoce qui illustre bien les difficultés d'Osaka dans ce tournoi du Grand Chelem, où elle compile deux défaites au troisième tour et une défaite dès son entrée en lice. Tombée au 43e rang mondial, elle a également été éliminée dès le premier à Roland-Garros, voici trois semaines, et n'a plus gagné le moindre tournoi depuis l'Open d'Australie, en février 2021.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.