Roland-Garros 2021 : Rafael Nadal et Ashleigh Barty, les pronostics de Mary Pierce pour la victoire

Alors que le tournoi de Roland-Garros débute ce dimanche, Mary Pierce dévoile ses favoris pour le titre. 

Article rédigé par
Louise Gerber - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 3 min.
Mary Pierce lors de la cérémonie de remise du trophée féminin de Roland-Garros, le 10 octobre 2020. (MAXPPP)

Repoussé d'une semaine cette année, le tournoi de Roland-Garros a débuté dimanche 30 mai. Chances françaises et favoris : voici les pronostics de Mary Pierce, titrée à Paris en 2000 et consultante pour France Télévisions lors de cette édition 2021.

franceinfo: sport : Que pensez-vous du tirage au sort hérité par les Français ? 

Mary Pierce : "Les Tricolores n'ont pas eu de chance cette année. Dès les premiers tours, beaucoup feront face à des adversaires costauds. C'est dommage. Notamment pour Jérémy Chardy, qui joue très bien et qui est le plus en forme des Français. Il avait une super chance d'aller loin dans ce tournoi. Mais affronter Tsitsipas d'entrée de jeu, c'est vraiment très compliqué."

Qui pourrait tirer son épingle du jeu d'après vous ?  

MP : "Celui qui a les meilleures chances d'aller le plus loin chez les Français, c'est peut-être Richard Gasquet. Il a joué un quart de finale à Parme, il est dans de bonnes dispositions. Mais il faudra qu'il sorte vainqueur du duel franco-français face à Hugo Gaston. Le jeune Français voudra réitérer ses exploits de l'année passée et il aura un avantage psychologique car on est toujours plus en confiance quand on revient là où on a bien joué. Ce sera donc un premier tour piégeux pour Gasquet, et on peut s'attendre à un très beau match entre les deux.

Chez les filles, il faudra voir comment Fiona Ferro, la meilleure tricolore, s'est remise de sa blessure aux abdominaux. Elle a été absente pendant un mois, donc elle est en manque de matchs, mais elle joue une qualifiée au premier tour et cela va sûrement l'aider à rentrer dans la compétition. Sinon, il faudra suivre Caroline Garcia, qui est très attendue ici. Ses résultats vont crescendo, elle progresse en forme et en confiance. Elle n'aura pas un premier tour facile puisqu'elle affronte Laura Siegemund. Sur le papier, Garcia devrait l'emporter. Mais l'Allemande est une battante, elle s'accroche donc ça va être intéressant à suivre.

Il y a toujours des exploits français à Roland, donc on peut s'attendre à tout !"

Le retour du public Porte d'Auteuil va-t-il avoir une influence sur les matchs ?

MP : "C'est sûr que jouer devant du public, ça aide les joueurs et les joueuses. C'est dur de jouer quand il n'y a pas grand-monde. L'année dernière, avec les gradins à moitié vide, l'ambiance était très étrange. Et puis les conditions météo étaient très différentes en octobre. Cette année, on retrouve les dates habituelles, la belle période de fin mai-début juin, le soleil, le monde dans les allées et les gradins. On se sent vraiment à Roland de nouveau et cela va avoir beaucoup d'importance lors des matchs."

Rafael Nadal vise un 14e sacre cette année. Peut-il y arriver ?

MP : "Il est tellement difficile à jouer sur terre que pour moi il va l'emporter. Rafa n'a pas fait son meilleur début de saison mais Roland-Garros, c'est chez lui. Ce qu'il a réalisé ici est juste exceptionnel. Cela va peut-être être son dernier Roland, mais pour moi il est encore au-dessus des autres. Après, il y a d'autres sérieux prétendants : Djokovic est tellement fort mentalement et Thiem joue super bien sur terre. Tsistispas est très en forme, il a fait de très bons résultats mais il arrive fatigué parce qu'il a beaucoup joué. Il reste surtout encore un peu jeune pour gagner un Grand Chelem."

Chez les femmes, Iga Swiatek peut-elle l'emporter une deuxième fois ?

MP : "Swiatek joue bien mais je pense que cela va être compliqué pour elle. C'est rare qu'une joueuse gagne deux années de suite à Roland. Pour moi, c'est Barty qui va être sacrée. Elle a tout pour le faire. C'est une joueuse très complète et elle arrive avec son rang de numéro 1 mondiale à Paris. Barty avait remporté le titre en 2019 mais elle avait fait l'impasse sur le tournoi l'année dernière. Elle revient avec beaucoup d'envie et a de grandes chances de s'imposer."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rafael Nadal

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.