Open d'Australie : Bianca Andreescu déclare forfait

L'Open d'Australie, premier tournoi du Grand Chelem de la saison, se déroule du 17 au 30 janvier 2022.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
La Canadienne Bianca Andreescu répond aux questions des journalistes pendant le tournoi d'Indian Wells, le samedi 9 octobre 2021. (ROB PRANGE / SPAIN DPPI)

Il faudra faire une nouvelle fois sans elle. La Canadienne Bianca Andreescu, lauréate de l'US Open en 2019, a annoncé, lundi 6 décembre, faire l'impasse sur l'Open d'Australie (17-30 janvier). La jeune femme (21 ans) explique avoir besoin de temps pour se remettre physiquement et mentalement après deux années difficiles marquées par le Covid-19.

"Je ne commencerai pas ma saison en Australie l'année prochaine, mais je prendrai du temps supplémentaire pour réfléchir, m'entraîner et être prête" pour la suite, a-t-elle écrit sur Twitter, évoquant "deux dernières années très difficiles pour diverses raisons".

"Souvent, je ne me sentais pas moi-même"

"Cette année en particulier, j'ai passé plusieurs semaines en quarantaine d'isolement, ce qui m'a beaucoup affectée. En outre, ma grand-mère a passé plusieurs semaines aux soins intensifs pour une infection due au Covid-19", a expliqué la joueuse redescendue à la 46e place mondiale, qui a aussi contracté le virus en avril.

"Souvent, je ne me sentais pas moi-même, surtout lorsque je m'entraînais et/ou que je jouais des matchs. J'avais l'impression de porter le monde sur mes épaules. Je n'arrivais pas à me détacher de tout ce qui se passait en dehors du terrain, je ressentais la tristesse et l'agitation collective autour de moi, et cela me pesait", a poursuivi Andreescu, évoquant une anxiété mentale ayant aussi frappé d'autres sportifs, comme la Japonaise Naomi Osaka, pour des raisons différentes.

"Je veux me donner du temps supplémentaire pour me remettre sur pied, récupérer et grandir à partir de cela (aussi cliché que cela puisse paraître) et continuer à m'inspirer en faisant du bénévolat et en travaillant sur moi-même, car je sais qu'en faisant cela, je reviendrai plus forte que jamais", a conclu la Canadienne de 21 ans.

Une dernière saison marquée par les blessures

Après avoir fait l'impasse sur la saison 2020 en raison d'une blessure à un genou, l'ancienne 4e mondiale avait fait son retour sur les courts en février, justement à l'Open d'Australie. Moins de deux mois plus tard, elle atteignait la finale du WTA 1000 de Miami, sans toutefois défendre ses chances contre la N.1 mondiale Ashleigh Barty, en raison d'une blessure à un pied.

La suite de la saison fut difficile puisque son meilleur résultat fut un quart de finale à Strasbourg fin mai. Elle a ensuite été éliminée au 1er tour à Roland-Garros et à Wimbledon, avant de s'arrêter en 8e de finale à l'US Open.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Open d'Australie 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.