Coupe Davis : la France affronte l'Argentine en quarts

L'équipe de France se déplace en Argentine pour les quarts de finale de la Coupe Davis. Les Français seront privés, pour ce tour de jeu, de leur numéro deux Richard Gasquet ; mais leurs adversaires argentins devront de leur côté se passer de leur meilleur joueur Juan Martin Del Potro.

(Marcos Brindicci Reuters)

Le plus redoutable
adversaire des Français lors des ces quarts de finale de la Coupe Davis risque
de ne pas être l'équipe d'Argentine... mais le public argentin du Parque Roca. Les
13.000 spectateurs du stade de tennis sont connus pour être particulièrement
bruyant et passionnés ; à tel point que les tennismen français ont eu droit à
une séance vidéo sur la ferveur des spectateurs argentins.

Mais sur le terrain,
l'équipe de France n'est pas en grand danger : les Argentins sont privés de
leur meilleur élément, Juan Martin del Potro (7e au classement ATP). Les autres
joueurs en simple, Juan Monaco et Carlos Berlocq, pointent respectivement en
19e et en 71e place du classement mondial. Face à eux, Jo-Wilfried Tsonga (8e
ATP) et Gilles Simon (13e ATP), initialement remplacent, se disent plutôt
confiant.

C'est Jo-Wilfried Tsonga, fort de 11 victoires en Coupe Davis, qui inaugure les hostilités ce vendredi après-midi, en affrontant Carlos Berlocq. Le deuxième simple de la journée sera joué par Simon et Monaco. 

Le handicap de la terre
battue

La France va toutefois
devoir faire sans Richard Gasquet, toujours arrêté à cause d'une entorse à la
cheville. "Je suis déçu, le mal n'est pas passé, je ne suis pas à 100% "
a-t-il annoncé jeudi, déclarant ainsi forfait. Autre difficulté pour les
Français : le terrain. Les Argentins, qui jouent à domicile, ont choisi la
terre battue, qui leur est plus favorable. Sur les 20 dernières rencontres
jouées au Parque Roca, les Argentins n'en ont perdu que deux.

En double, le duo
Llodra-Benneteau affronte David Nalbandian et Horacio Zeballos, tous deux plus
mal classés que les Français. La victoire en Argentine permettrait aux français
d'espérer une demi-finale à domicile contre la République Tchèque ou le
Kazakhstan, et peut-être une finale contre la Serbie.