Coupe Davis : les Français éliminés, la Grande-Bretagne qualifiée pour les quarts

Dimanche, la Grande-Bretagne a battu la République tchèque (2-1) grâce au double décisif.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Cameron Norrie lors de son match de Coupe Davis face à Jiri Lehecka, dimanche 28 novembre 2021, à Innsbruck. (JOE KLAMAR / AFP)

Le bonheur des uns fait le malheur des autres. En battant la République tchèque (2-1), dimanche 28 novembre, la Grande-Bretagne avait quasiment renvoyé la France à la maison, dès la phase de groupe de Coupe Davis.

Pourtant, c'est bien les Tchèques qui ont pris l'avantage. Tomas Machac (143e mondial), déjà bourreau du Français Richard Gasquet (86e) jeudi, a de nouveau donné le premier point à la République tchèque dimanche en battant, à la surprise générale, Daniel Evans (25e) 6-2, 7-5.

La surprise Machac

Le n°1 britannique Cameron Norrie (12e) a ensuite remis son équipe sur les rails en dominant Jiri Lehecka (138e) 6-1, 2-6, 6-1, au terme d'un match décousu. Le sort du groupe, et donc la qualification, s'est joué au double décisif. Joe Salisbury et Neal Skupski n'ont pas tremblé face à Machac et Jiri Vesely pour s'imposer 6-4, 6-2.

La Grande-Bretagne assure donc sa première place du groupe C grâce à ses deux victoires. La France, qui avait battu les Tchèques avant de perdre contre les Britanniques, termine ainsi deuxième du groupe. Mais ses chances de terminer parmi les deux meilleurs deuxièmes des six groupes étaient infimes.

Deux billets pour sept équipes

Les deux derniers billets se jouaient entre la France, la Suède, l'Allemagne, les Etats-Unis, la Colombie, l'Espagne et la Russie. Toutes ces équipes, hormis la France et la Suède, jouent leur dernier match ce dimanche soir. C'est le pourcentage de sets gagnés qui départage les équipes. Puis en cas de nouvelle égalité, ce sera le pourcentage de manches gagnées. La Suède est déjà passée devant la France au pourcentage de sets gagnés et l'Allemagne, grâce au succès de Jan-lennard Struff sur l'Autrichien Novak, a mis fin aux petits rêves tricolores. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers ATP

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.