À La Rochelle, une seconde vie pour les combinaisons de surf usagées

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
L'entreprise projette de recycler 200 000 combinaisons de surf au cours de l'année 2021.
France 3 Poitou-Charentes
Article rédigé par
Margaux Bonfils - franceinfo
France Télévisions

Surfer c’est bien, mais recycler sa combinaison une fois abîmée, c’est encore mieux ! Soöruz, entreprise rochelaise (Nouvelle-Aquitaine) spécialisée dans l’équipement des surfeurs, s’engage pour proposer de nouveaux matériaux créés à base de tenues en néoprène usagées. #IlsOntLaSolution

Difficile de se séparer de sa combinaison de surf, après en avoir fait son fidèle compagnon de glisse pendant plusieurs années. Mais il est désormais possible de lui offrir une seconde vie, de quoi se consoler un peu. Chez Soöruz, à La Rochelle (Nouvelle-Aquitaine), entreprise dédiée à l’équipement des surfers, les combinaisons usagées sont collectées et recyclées.

Tapis, coussin et sac de boxe

Tout débute par la collecte de la "matière première" dans des grands bacs ouverts au public. Plus d'une cinquantaine sont disposés dans toute la France, à proximité des écoles de surf et magasins de sport. Une fois récupérées, les tenues de néoprène sont broyées et transformées en un granulat à La Rochelle, au siège de Soöruz.

À cet instant débute la nouvelle vie des combinaisons, elles deviennent des tapis de yoga, du rembourrage pour coussins ou des sacs de boxe. C’est aussi un très bon isolant, un projet de brique mélangée avec du liège est en cours de développement. Les manières sont nombreuses pour recycler ces matériaux et leur éviter la poubelle.

Une démarche verte

Mais cette opération n’est pas sans coût : 450 euros le m3 pour ce broyat de combinaisons. Impossible pour l’entreprise de faire des bénéfices, mais l’idée derrière ce programme baptisé "Second life" n’est pas la course au prix. C’est une véritable démarche écologique portée par la marque, qui projette de recycler 20 000 combinaisons pour l’année 2021. "On a des retombées très positives, les gens sont vraiment contents, la nouvelle génération est très sensible à tout ça et cela nous permet de récupérer une nouvelle clientèle aussi", explique Yann Dalibot, codirigeant de Soöruz.

Le broyat de néoprène est disponible à la vente aux professionnels comme aux particuliers pour ses différents usages. Alors si une vieille combinaison traîne dans votre placard, ne la jetez plus, recyclez-la dans un point de collecte pour lui offrir une seconde vie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Surf

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.