Dans la Drôme, elle crée des plats déshydratés pour les aventuriers en expédition

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Des plats déshydratés pour mieux se nourir en expédition
Franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

Ancienne graphiste, Anne-Lise Vacher s'est reconvertie avec succès dans la fabrication de savoureux plats déshydratés pour nourrir les aventuriers. Des marins du Vendée Globe ont embarqué sa cuisine à bord. #IlsOntLaSolution 

Au menu du jour : un crumble au poisson et au poireau. Un plat maison qu'Anne-Lise Vacher va ensuite déshydrater pour le glisser dans un sachet. Cette habitante de Vassieux-en-Vercors dans la Drôme a élaboré une vingtaine de recettes pour les aventuriers en expédition pour qu'il puisse trouver une alternative au lyophilisé : "Le lyophilisé, ce n'était plus possible. On ne le digérait plus. Et quand on ne digère pas un repas, on est fatigué", dit cette ancienne graphiste qui a participé elle-même à de nombreuses expéditions. 

Le compagnon d'Anne-Lise Vacher est lui-même un aventurier. À l'été 2018, il a testé en grandeur nature les produits de sa compagne lors d'une traversée à la voile pendant deux mois de l'océan arctique. "D'habitude, sur les expéditions de deux mois, je perds entre 5 et 10 kilos. Lors de la dernière expédition, j'ai perdu seulement un kilo", sourit Sébastien Roubinet. Une belle publicité. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.