JO 2022 : Tessa Worley, Kevin Rolland et Benjamin Daviet désignés porte-drapeaux pour les Jeux olympiques et paralympiques de Pékin

Le nom des trois porte-drapeaux français pour les Jeux olympiques et paralympiques ont été dévoilés mercredi, dans l'émission Tout le sport. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
De gauche à droite : Tessa Worley, Kevin Rolland et Benjamin Daviet. (AFP)

Fin du suspense. L'élection la plus attendue de ce début d'année a livré son verdict : dans l'émission Tout le sport, mercredi 26 janvier, le nom des porte-drapeaux français pour les Jeux olympiques et paralympiques 2022 ont été dévoilés. Tessa Worley et Kevin Rolland ont été désignés pour la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'hiver de Pékin 2022, vendredi 4 février (13 heures). Ils succèdent ainsi à Martin Fourcade, alors que Benjamin Daviet mènera la délégation tricolore paralympique (4-13 mars). 

Spécialiste du slalom géant, Worley a été sacrée championne du monde de la discipline en 2013 et 2017. A 32 ans, elle veut aller chercher la dernière médaille qui lui manque : une breloque olympique. Chez les hommes, le symbole est encore plus fort puisque l'heureux élu, Kevin Rolland, a frôlé la mort en 2019 lors d'une tentative de record du monde. Multimédaillé en ski halfpipe, dont une médaille de bronze à Sotchi en 2014, le skieur de la Plagne disputera ses troisièmes JO. 

De son côté, Benjamin Daviet a été choisi pour porter le drapeau aux Jeux paralympiques. Triple médaillé d'or en ski de fond et en biathlon en 2018 à Pyeongchang, il était revenu avec un total de cinq médailles (trois en or, deux en argent). 

Le public a participé au choix

Comme pour Tokyo l'an passé, le Comité national olympique et sportif français a décidé qu'un duo (un homme et une femme) porterait le drapeau français aux JO. Pour la première fois, le grand public était amené à voter après une présélection (69 athlètes) établie par les fédérations concernées (ski, sports de glace et hockey), selon les palmarès et l'incarnation des valeurs olympiques.

Le vote du public a permis de désigner 26 ambassadeurs (13 femmes et 13 hommes), qui ont formé un collège des grands électeurs, mais qui pouvaient aussi présenter leur candidature pour être choisis. 

Six avaient franchi le pas. Outre Worley et Rolland, Guillaume Cizeron (patinage artistique), Maurice Manificat (ski de fond), Gabriella Papadakis (patinage artistique), et Julia Pereira (snowboard) étaient dans la course. À noter l'absence d'Alexis Pinturault, qui aurait dû faire un voyage de sept heures pour rejoindre Pékin entre deux entraînements de descente. La tête d'affiche tricolore a donc dû jeter l'éponge.

De son côté, le fondeur et biathlète Benjamin Daviet a été désigné par les athlètes paralympiques français.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports d'hiver

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.