Coupe du monde de biathlon : la France termine 2e du relais hommes à Östersund, la Norvège l'emporte

Samedi, le quatuor tricolore composé de Fabien Claude, Emilien Jacquelin, Simon Desthieux et Quentin Fillon Maillet a terminé sur la deuxième marche du podium en Suède.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le relais français composé de Quentin Fillon Maillet, Fabien Claude, Simon Desthieux et Emilien Jacquelin termine à la 2e place, à Östersund, le samedi 4 décembre 2021. (FREDRIK SANDBERG / TT NEWS AGENCY)

En équipe, les feux sont toujours au vert dans le clan bleu. Après Anaïs Bescond et Anaïs Chevalier-Bouchet, toutes deux sur le podium de la poursuite en début d'après-midi, ce sont les hommes du relais tricolore qui sont montés sur le podium samedi 4 décembre. L'équipe de France composée de Fabien Claude, Emilien Jacquelin, Simon Desthieux et Quentin Fillon Maillet a bataillé jusqu'au bout avec la Norvège pour terminer sur la deuxième marche à 11", mais devant la Russie (46").

> Revivez le relais messieurs à Östersund

On savait la Norvège archi-favorite de ce relais. Et les frères Boe et leurs compatriotes n'ont pas trahi leurs ambitions ce samedi. Intouchables à ski comme sur le tir (quatre fautes seulement), ils n’ont laissé que des miettes à leurs rivaux français, russes, allemands ou ukrainiens.

Un relais tricolore performant, Emilien Jacquelin en retrait

Premier à s’élancer sur ce relais, Fabien Claude a fait le travail très correctement (deux fautes au tir), passant le témoin à Emilien Jacquelin à moins d’une seconde du Norvégien Sivert Guttorm Bakken et de l’Allemand Erik Lesser. Plus en difficulté, le Grenoblois réalisait cinq fautes sur le pas de tir, de quoi laisser une petite marge à Tarjei Boe qui s’envolait en tête.

Sixième à 32" de la Norvège au moment d’entrer en piste, Simon Desthieux réalisait un quasi sans-faute (9/10 au tir) et grappillait quelques places pour mettre Quentin Fillon Maillet sur orbite à la 3e place – mais à déjà plus de 50" de Vetle Sjaastad Christiansen.

Au prix d'un tir parfait (10/10), et de plusieurs échecs du Russe Eduard Latypov sur le dernier tir, le biathlète de 29 ans allait chercher la deuxième place, 48 heures après un premier podium avec Jacquelin sur le sprint. Une prestation très encourageante pour les Bleus, pour le premier relais de la saison, et avant une poursuite qui s'annonce palpitante dès dimanche (15h15).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Biathlon

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.