Coupe du monde de biathlon : Quentin Fillon Maillet remporte la poursuite au Grand-Bornand et prend la tête du classement général

Le Français signe sa deuxième victoire de la saison, après la poursuite d'Hochfilzen.

Article rédigé par
Charles Fandre - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Français Quentin Fillon-Maillet s'est imposé lors de la poursuite du Grand-Bornand, le 18 décembre 2021. (OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP)

Il était très attendu à domicile, il n’a pas déçu. Quatrième du sprint vendredi, et vainqueur de la dernière poursuite à Hochfilzen (Autriche), Quentin Fillon-Maillet a brillé devant le public français en remportant l’épreuve de poursuite samedi 18 décembre, au Grand-Bornand. Intouchable à la carabine, il signe ainsi une huitième victoire en Coupe du monde. Eduard Latypov termine deuxième, juste devant Vetle Sjåstad Christiansen. Emilien Jacquelin conclut l'épreuve à la 9e place.

Le coup parfait

Lors de la poursuite du jour, Quentin Fillon-Maillet a impressionné. Agressif et n’hésitant pas à attaquer à la moindre opportunité, le natif du Jura a été le sixième plus rapide sur ses skis.  Imperturbable, il a également été porté par son sans-faute au tir qui lui a permis de terminer avec 16 secondes d’avance sur ses premiers poursuivants. Avec trois points d’avance sur l’ex-leader suédois Samuelsson, Quentin Fillon-Maillet portera le dossard jaune lors de la prochaine épreuve.

Un Français peut en cacher un autre

On pouvait s’attendre à voir un autre Bleu en jaune à la fin de la course. Deuxième au classement général avant la poursuite et premier de cette catégorie, Emilien Jacquelin avait toutes les armes pour prendre les trois points qui le séparaient de Samuelsson. Parti à la 7eme place, le Tricolore a, un moment, fait la course en tête en compagnie de Quentin Fillon-Maillet. Mais il a vu son compatriote lui passer devant et, auteur de 5 fautes au tir, a terminé 9e (+1 :24.2"). Il reste un point en retard sur Samuelsson, 11e (1 :34.4").

Toujours chez les Français, à noter la belle remontée de Fabien Claude de la 40e à la 14e place (1 :52.1"). Parti 13e, Simon Desthieux termine 17e (1:57.6") tandis qu’Antonin Guigonnat, parti à la 22e position, a fini la poursuite du Grand-Bornand à la 23e place.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Biathlon

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.