Top 14 : le derby francilien pour le Racing 92, Biarritz surclasse Bordeaux-Bègles, Perpignan battu largement par Brive, Toulon accroché à Mayol... Ce qu'il faut retenir de la première journée

Le Racing 92 frappe fort, fortunes diverses pour les deux promus Biarritz et Perpignan en ouverture du Top 14, samedi. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Gaël Fickou (Racing 92) a fait mal à son ancienne équipe, le Stade Français, en ouverture de la saison 2021-2022 du Top 14. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

La saison de Top 14 vient juste de débuter, samedi 4 septembre, et a déjà offert une surprise ! De retour dans l’élite après sept ans de Pro D2, le Biarritz Olympique a créé la sensation en battant Bordeaux-Bègles (27-15) tandis que Perpignan s'est lourdement incliné contre Brive (15-36). Le Racing 92, quant à lui, s'est imposé au Stade Français lors du derby francilien (36-21). Voici ce qu’il faut retenir de cette journée placée sous le signe de l’ovalie.

Le Racing 92 facile contre le Stade Français

Ce derby francilien a tenu toutes ses promesses. Dans une rencontre très rythmée, le Racing 92 est venu à bout du Stade Français (36-21), devant le public bouillant de Jean-Bouin. Très bien entrés dans leur match, les Racingmen ont multiplié les offensives, et ont été récompensés par trois essais. Cette nouvelle victoire renforce la suprématie des coéquipiers de Camille Chat puisqu'ils n'ont plus perdu sur la pelouse de leur voisin depuis le 3 décembre 2017.

Toulon et Montpellier dos à dos

Le retour du public à Mayol n'a pas permis au RCT d'engranger une première victoire dans ce lancement du Top 14. Privés de plusieurs cadres et sa recrue star Cheslin Kolbe, en provenance de Toulouse, les Varois ont tenu la dragée haute à Montpellier qui a arraché le nul in-extremis grâce à un essai de Mercer juste avant la sirène (24-24). Le MHR avait mieux à faire dans ce match de gala mais sauve les meubles avec ces deux points récoltés dans la Rade.

Biarritz un retour en fête

Promus de Pro D2, les Biarrots ont soigné leur retour dans l'élite en s’imposant contre l’un des favoris pour le titre, Bordeaux-Bègles, samedi après-midi (27-15). Auteur d’un premier quart d’heure tonitruant, le Biarritz Olympique, emmené par un très grand Brett Herron, n’a eu besoin que de 45 minutes pour décrocher un bonus offensif, avant de le perdre à la 74e. "On a pris une leçon d'enthousiasme, une leçon de courage (...), une leçon de rugby", a avoué l'entraîneur de l'UBB, Christophe Urios, après la rencontre. Le club du Pays basque signe donc une première victoire retentissante et peut se permettre de rêver.

Une grosse défaite d'entrée pour Perpignan 

Si le retour dans l’élite a souri à Biarritz, ça n’a pas été le cas pour Perpignan. Les Catalans ont perdu contre Brive (15-36), lors de cette première journée de championnat. Malgré leur indiscipline, les Brivistes ont pu compter sur un Enzo Hervé de gala, pour l'emporter. Étincelant, le demi d'ouverture français a aplati un essai et marqué 16 points entre les perches en première période, ne laissant aucune chance à son adversaire du jour. Plus entreprenant, le CAB a inscrit trois essais, suffisants pour récolter le bonus offensif. 

Le demi d'ouverture de Brive, Enzo Hervé (en blanc) a brillé contre Perpignan, le 4 septembre 2021.  (DIARMID COURREGES / AFP)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Top 14

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.