Six nations 2024 : une Irlande impressionnante piétine l'Italie

Le XV du Trèfle n'a pas fait dans la demi-mesure en étrillant, dimanche à Dublin, une Squadra Azzurra impuissante et incapable de marquer le moindre point (36-0).
Article rédigé par Julien Lamotte, franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié
Temps de lecture : 1 min
La joie des Irlandais, sans la moindre compassion pour les Italiens, lors du match du Tournoi des six nations entre l'Irlande et l'Italie à Dublin (Irlande), le 11 février 2024. (PETER MORRISON / AP)

La sono de l'Aviva Stadium est cruelle. En crachant dans ses enceintes le célèbre "Zombie", du groupe irlandais The Cranberries, après chaque essai irlandais, elle semblait rappeler aux Italiens leur triste état. C'est pourtant bien l'impression qu'ont donné les Transalpins, dimanche 11 février, face à l'ogre vert, glouton vainqueur avec six essais à la clé et plus que jamais en tête du classement du Tournoi des six nations 2024 après deux journées.

L'Italie, pour son premier déplacement de l'ère Gonzalo Quesada, a vu 50 nuances de vert à Dublin. De vert pâle, comme en début de match, à vert fluo dès que les Irlandais se sont décidés à accélérer. Après une entame brumeuse, le XV du trèfle a marqué sur sa première incursion dans les 22 transalpins. Un réalisme presque écœurant.

. -
Le premier essai pour Jack Crowley et l'Irlande . - (FRANCE TELEVISIONS)



Dès lors, l'Irlande a joué à sa main, imprimant le tempo, assez lent, du match avant de surprendre l'adversaire sur chaque changement de rythme. En chef d'orchestre, Jack Crowley a fait merveille. Le successeur désigné de Johnny Sexton à l'ouverture n'a pas encore la science du jeu de son aîné mais il possède, balle en main, une inspiration rafraîchissante. Passes aveugles, offloads en déséquilibre, crochets louvoyants... une panoplie à laquelle ne nous avait pas habitués le froid gestionnaire Sexton. 

. -
L'essai du bonus offensif pour l'Irlande . - (FRANCE TELEVISIONS)

Si maintenant l'Irlande est capable d'ajouter une touche d'improvisation dans son rugby déjà si solide, elle risque de devenir rapidement injouable. Cinq essais contre les Bleus lors de son entrée en lice à Marseille, six ce dimanche face à l'Italie, et surtout la sensation que le Trèfle en garde encore sous la pédale.

Il faudra néanmoins confirmer cette impression face à un adversaire moins permissif. L'Italie, qui possède autant de matchs victorieux dans le Tournoi des six nations que de cuillères de bois (13), ne semble toujours pas avoir franchi ce pas qui lui permettrait de regarder ses rivaux dans les yeux. La dernière fois que l'équipe avait fini fanny, c'était en février 2022, à domicile contre l'Angleterre (0-33).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.