Cet article date de plus d'un an.

Six nations 2023 : statut de numéro un mondial, titre dans le viseur, incertitude Johnny Sexton... L'Irlande en quatre infos

Le XV du Trèfle démarre son Tournoi des six nations contre le pays de Galles, samedi (15h15).
Article rédigé par Maÿlice Lavorel, franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Les Irlandais après leur victoire contre l'Angleterre dans le Tournoi des six nations, à Londres, le 12 mars 2022. (BEN STANSALL / AFP)

Une année de Coupe du monde, la France qui remet son titre en jeu... C'est une édition 2023 du Tournoi des six nations pleine d'enjeux qui démarre les 4 et 5 février. Jusqu’au coup d'envoi des premiers matchs, franceinfo: sport vous présente les six nations engagées. Après le XV de France, celui du pays de Galles, celui de l'Angleterre, et de l'Ecosse, focus sur l'Irlande, ce vendredi 3 février.

La dynamique : une équipe au top qui veut renverser la France

C'est l'autre gros morceau de ce Tournoi. Comme l'équipe de France, l'Irlande vise la victoire finale en mars. Derrière les Bleus, les Irlandais sont la deuxième sélection en forme du moment. "L’Irlande est en haut de l’affiche depuis maintenant deux ans. Elle a battu des grosses nations, elle a un peu le même parcours que la France", note Vincent Clerc. En 2022, les hommes d'Andy Farrell n'ont chuté qu'à trois reprises, dont deux fois contre les All Blacks lors de la tournée d'été. De quoi accrocher la place de numéro 1 mondial au classement World Rugby.

L'Irlande rêve de damer le pion à la France, l'adversaire qui lui donne le plus de fil à retordre récemment. Le XV du Trèfle n'est plus parvenu à battre les Bleus depuis 2019. A l'Aviva Stadium, devant son public, il a l'occasion de faire trébucher les Français dès la deuxième journée. 

La force : un jeu complet et bien rôdé

Meilleure attaque et meilleure défense du dernier Tournoi, le XV du Trèfle est en réussite à tous les niveaux. "L’Irlande fait partie des favoris, elle est très constante dans l’effort", résume Dimitri Yachvili, consultant France Télévisions.  La machine irlandaise, bien rôdée, sait faire le spectacle, mais aussi aller à l'essentiel pour remporter des oppositions plus serrées, comme en Australie pour son dernier match de 2022 (victoire 13-10). "C’est une équipe qui arrive à se renouveler au niveau du jeu, à être innovatrice, pour rester au top", insiste Dimitri Yachvili.

La faiblesse : l'incertitude Jonathan Sexton

Difficile de trouver des failles dans le collectif irlandais. Mais la plus grande faiblesse concerne les doutes sur l'état de forme de son maître à jouer. Jonathan Sexton s'est blessé après un énième choc au visage lors du premier match de championnat de l'année du Leinster. Opéré à une pommette, il figure bien dans le groupe irlandais pour démarrer le tournoi, mais sans beaucoup de compétition dans les jambes, lui qui n'a plus joué depuis le 2 janvier. "Sexton est une arme essentielle de leur dispositif. La moindre incertitude à son sujet soulève beaucoup de questions", résume Vincent Clerc.

Le joueur à suivre : Josh van der Flier, une distinction à honorer

Le troisième-ligne du Leinster va attirer tous les regards. C'est en tant que meilleur joueur World Rugby 2022 qu'il va fouler les pelouses européennes cet hiver, après avoir été récompensé à la fin de l'année. Titulaire indiscutable en sélection comme avec son club du Leinster, au sommet de son art à 29 ans, Josh Van der Flier a rayonné la saison dernière, de la victoire historique face à la Nouvelle-Zélande jusqu'en finale de Champions Cup. Très en forme depuis le début de l'exercice 2022-2023, il a inscrit 8 essais en 12 matchs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.