Cet article date de plus de huit ans.

Noah soutient toujours Hollande :"Il arrive le match est pourri, les balles sont pourries, le court est pourri"

L'ancien tennisman refuse le "Hollande bashing" et estime que "personne ne pourrait faire mieux à sa place".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Yannick Noah, à Paris, le 21 mars 2013. ( MAXPPP)

Il s'était engagé dans la campagne du candidat Hollande, un an après, il ne regrette rien. L'ancien vainqueur de Roland-Garros Yannick Noah refuse le "Hollande bashing". Dans une interview accordée au Monde du vendredi 24 mai, l'ex-tennisman expliqu'il ne s'attendait pas "à ce que, du jour au lendemain, tout le monde ait du boulot et se mette à danser Saga Africa".

"Hollande a été élu largement, et le lendemain de son élection les gens râlaient déjà. C'est la crise. Il faut qu'on se serre la ceinture et qu'on y aille tous ensemble. Sincèrement, je ne pense pas que la situation du pays soit la faute de Hollande", poursuit le chanteur qui a célébré la victoire du président de la République le 6 mai 2012 à la Bastille. Et Yannick Noah, qui arrive régulièrement en tête du palmarès des personnalités préférées des Français, file la métaphore tennistique pour appuyer son soutien à François Hollande : "Personne ne pourrait faire mieux à sa place. Il arrive, le match est pourri, les balles sont pourries, le court est pourri, les arbitres sont corrompus, et le public a envie qu'il paume."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.