Les JO, facteur de paix entre les deux Corées

La Corée du Nord va envoyer des athlètes à Pyeongchang pour les Jeux olympiques en Corée du Sud en février. Les JO sont plus forts que toutes les démarches diplomatiques.

Voir la vidéo
France 3

Poignée de main très symbolique entre les deux frères ennemis. Pour la première fois depuis 2015, Corée du Sud et Corée du Nord se parlent. La rencontre a eu lieu sur la ligne démilitarisée, là où les deux camps se font face et s'épient à chaque instant. la détente affichée ce mardi 9 janvier a un but : les prochains JO d'hiver. En février, ils auront lieu en Corée du Sud et des sportifs nord-coréens y participeront.

La diplomatie américaine court-circuitée

C'est la volonté de Kim Jong-Un. Un changement de ton qui tranche avec la rhétorique guerrière de ces derniers mois après les échanges d'insultes et les intimidations sur fond de menaces nucléaires entre le leader nord-coréen et Donald Trump. Cet apaisement est diversement apprécié par la population sud-coréenne. Des manifestations ce mardi ont voulu rappeler que le rapprochement entre les deux pays ne signifiait pas l'abandon de la course à la bombe atomique par la Corée du Nord.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président du CIO Thomas Bach lors de la cérémonie de clôture des Jeux olympiques de Sotchi (Russie), le 23 février 2014.
Le président du CIO Thomas Bach lors de la cérémonie de clôture des Jeux olympiques de Sotchi (Russie), le 23 février 2014. (DPPI / AFP)