JO 2016 : Renaud Lavillenie en larmes après les sifflets du public

Le vice-champion olympique au saut à la perche n'a pu retenir ses émotions sur le podium, face aux huées des spectateurs brésiliens.

Cette vidéo n'est plus disponible

Il rêvait sans doute de larmes de joie sur le podium. Mais dans la nuit de mardi à mercredi, pendant l'hymne brésilien en l'honneur du champion olympique Thiago Braz, c'est la tristesse et la colère qui font craquer le perchiste Renaud Lavillenie. Sa détresse n'a rien à voir avec la couleur de sa médaille, mais avec l'accueil du public quelques minutes plus tôt. Au moment de monter sur le podium pour recevoir sa médaille d'argent, le Français est conspué.

Sifflé la veille

Ses adversaires ne comprennent pas, et le Brésilien demande même au public d'applaudir. Lavillenie fait le dos rond, tête baissée, avant de fondre en larmes pendant l'hymne. Au micro de France Télévisions, il raconte son calvaire. "Je me suis senti humilié sur le podium, et j'ai essayé de me retenir pendant la cérémonie".
Il avait été sifflé la veille lors de la compétition et avait critiqué le manque de respect du public brésilien, qui n'a visiblement pas digéré.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vice-champion olympique, le perchiste français Renaud Lavillenie est ému aux larmes après avoir été hué durant la cérémonie de remise des médailles, mardi 16 août, lors des Jeux olympiques de Rio (Brésil).
Vice-champion olympique, le perchiste français Renaud Lavillenie est ému aux larmes après avoir été hué durant la cérémonie de remise des médailles, mardi 16 août, lors des Jeux olympiques de Rio (Brésil). (FABRICE COFFRINI / AFP)