Jeux paralympiques 2021 : le cyclisme sur piste en folie, Marie-Amélie Le Fur en finale du saut en longueur, Alexis Hanquinquant en triathlon... Voici ce qu'il ne faut pas rater samedi

Trois médaillés en vitesse mixte par équipes et le duo Beaugillet - Pervis sur le kilomètre, Marie-Amélie Le Fur à la longueur et Alexis Hanquinquant en triathlon à la recherche de l'or, le programme de samedi s'annonce bien dense.

Article rédigé par
Hugo Lauzy - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 3 min.
La Tricolore Marie-Amélie Le Fur, médaillée d'or à la longueur aux Jeux de Rio en 2016, va tenter de conserver son titre à Tokyo. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)

Six médailles pour la seule et unique journée de vendredi, la délégation française paralympique a fait le plein avant un samedi 28 août qui s'annonce lui aussi à rebondissements. Du cyclisme sur piste comme s'il en pleuvait, la dernière apparition de Marie-Amélie Le Fur aux Jeux paralympiques et la quête absolue de l'or pour l'ambitieux Alexis Hanquinquant, grandissime favori de l'épreuve de triathlon. Voici ce qu'il ne faudra pas rater samedi. 

Para cyclisme : une équipe mixte multi-médaillée et un tandem en piste pour l'or

À l'heure de commencer les qualifications du 750 m mixte par équipe en catégorie C1-5, les Français n'auraient pas pu se retrouver plus en confiance. Alexandre Leauté en or sur la poursuite et en argent sur le kilomètre sur piste (catégorie C2), Dorian Foulon médaillé d'or de la poursuite C5 et Marie Patouillet en bronze sur la poursuite individuelle (catégorie C5), ont déjà mis la barre très haut en individuel. Reste à combiner leurs talents pour aller chercher l'or.

L'or peut-être, une médaille à coup sûr. L'objectif est clair pour Raphaël Beaugillet, 31 ans et déficient visuel, avec l'ex-quadruple champion du monde de la spécialité du kilomètre chez les valides, François Pervis (catégorie B). À 36 ans, le Mayennais s'est fixé une dernière mission avant de raccrocher : ramener une des trois premières places avec son compère pour un duo constitué en mars 2020, quelques jours seulement avant le début du premier confinement. Toute une histoire.

>> Suivez les qualifications du 750 m vitesse par équipe (C1-5) sur france.tv à 3h32 et la finale à 5h15

>> Suivez la finale du 1 000 m (B) à 4h08

Para athlétisme : la dernière danse de Marie-Amélie Le Fur

Pour ses quatrièmes Jeux paralympiques depuis Pékin en 2008, la Française Marie-Amélie Le Fur (32 ans) a décidé de s'aligner seulement au saut en longueur. Devenue présidente du Comité paralympique et sportif français, elle part à la conquête d'un neuvième podium olympique et d'une quatrième médaille d'or après ses titres en 2012 à Londres sur 100m et 2016 à Rio sur 400m et la longueur. Une autre Française sera elle aussi dans le concours : Tiphaine Solde (19 ans). À suivre également, Dimitri Jozwicki sur 100 m (T38) et Tomothé Adolphe sur 400 m (T11).

>> Suivez la finale du saut en longueur (T64) à 3h42

Para triathlon : l'ambitieux Alexis Hanquinquant n'a que l'or en tête

Triple champion du monde et d’Europe en titre, Alexis Hanquinquant sera le seul et unique favori de l’épreuve de triathlon. S’il a tout gagné, il manque un titre olympique au Français pour être officiellement couronné roi de la discipline. Amputé de la jambe droite au niveau du tibia à la suite d’un accident de chantier il y a huit ans, le Rouennais de 35 ans va découvrir les Jeux paralympiques pour la première fois de sa carrière. Sa pancarte de favori veut aussi dire que la pression sera au rendez-vous mais il débarque bien à Tokyo avec la ferme intention de revenir avec la médaille d’or autour du cou.

>> Suivez le triathlon à partir de 23h20

Para tennis : Stéphane Houdet et Nicolas Peifer débutent leur tournoi en simple

Porte-drapeau de la délégation française lors de la cérémonie d’ouverture, Stéphane Houdet lance son tournoi olympique en simple face au Marocain Lhaj Boukartacha. À 50 ans, Stéphane Houdet a encore soif de titres. Double champion paralympique en double (à Pékin et à Rio) et vice-champion paralympique en simple à Londres, l'ancien numéro 1 mondial veut conquérir l'archipel nippon en simple et en double pour signer un doublé historique et remporter le seul titre qui lui manque encore : l'or paralympique en simple.

>> Suivez la rencontre Houdet-Boukartacha à partir de 8h

Houdet n’est pas le seul à débuter l’aventure olympique vendredi. Son partenaire à Rio avec qui il avait glané l’or, Nicolas Peifer, est aussi au programme avec un match contre le Coréen Sang-Ho Oh. Comme Houdet, Peifer est lui aussi à la quête d’un premier titre olympique en simple.

>> Suivez la rencontre Peifer-Oh à partir de 8h

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Marie-Amélie Le Fur

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.