Mondial féminin de handball : les Bleues pour l'histoire, nouveau format, favorites… Ce qu’il faut savoir avant le début de la compétition

Les 32 meilleures équipes mondiales s’affrontent en Espagne jusqu’au 19 décembre.

Article rédigé par
Maÿlice Lavorel - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Les Danoises et les Allemandes s'affrontent lors du tour préliminaire du Championnat du monde 2019, au Japon, le 3 décembre 2019. (MARCO WOLF / DPA)

Cinq mois après les Jeux olympiques, c'est déjà l'heure d'un nouveau grand rendez-vous sur la planète handball. Les meilleures sélections du monde se retrouvent en Espagne pour le Championnat du monde féminin, deux ans après la dernière édition remportée par les Pays-Bas.

Des villes hôtes au nouveau format de la compétition, en passant par la composition du groupe France, franceinfo: sports fait le point sur les informations à savoir.

Trente-deux équipes pour un nouveau format

Cette année, la compétition a été étendue à 32 équipes qualifiées, au lieu de 24, comme c’était le cas jusqu’à présent. Cet élargissement a impliqué une petite refonte du format du tournoi, qui se déroule désormais sur le même modèle que pour les hommes.

Il commence par un tour préliminaire, avec huit groupes de quatre équipes. Les trois premières sont qualifiées pour le tour principal, composé de quatre groupes de six équipes. Les sélections qui termineront aux deux premières places de chaque groupe disputeront la phase finale, qui commencera par des quarts de finale.

Les Pays-Bas, la France et la Russie favorites

Plusieurs sélections européennes font office de favorites avant le début de la compétition. La France et Russie, les deux dernières finalistes olympiques, seront attendues au tournant, tout comme les Néerlandaises tenantes du titre. L’Espagne, finaliste en 2019, et qui joue à la maison, pourra aussi tirer son épingle du jeu. La Suède et la Norvège, places fortes du handball européen, seront aussi à surveiller.

En tour préliminaire, la France, championne olympique en titre, est tombée avec l’Angola, le Monténégro et la Slovénie. En cas de qualification pour le tour principal, les Françaises retrouveraient les équipes issues du groupe B, dont la tête de série est la Russie, finaliste olympique malheureuse.

Un noyau de championnes olympiques pour porter la France

Olivier Krumbholz a dévoilé le lundi 29 novembre sa liste de 18 joueuses. Douze d’entre elles étaient de l’aventure japonaise cet été, dont les cadres Cléopatre Darleux, Allison Pineau, Béatrice Hedwige, ou encore Estelle Nze Minko.

Le sélectionneur de l’équipe de France a en outre choisi de se passer de Pauline Coatanéa et d’Orlane Ahanda, qui avaient fait la préparation avec le groupe. Championnes olympiques en titre, les Bleues vont défendre leur statut et viser une troisième consécration planétaire, après 2003 et 2017.

La première Marseillaise olympique de l'histoire du handball féminin retentit dans le stade national de Yoyogi.

Dans l'histoire, seules les filles de l'URSS (JO 1980, Mondial 1982) et celles du Danemark (JO 1996 et Mondial 1997) ont réalisé le doublé JO-Mondial dans cet ordre (les Norvégiennes avaient été sacrées au Mondial 2011 avant de l'être aux JO 2012). Les filles d'Olivier Krumbholz imiteraient alors leurs homologues masculins, sacrés à Pékin en 2008 et au Mondial 2009 en Croatie.

Quatre villes d’Espagne accueillent le tournoi

La compétition se déroule du 1er au 19 décembre, en Espagne, dans quatre villes des communautés de Valence et de Catalogne : Torrevieja, Castello, Lliria et Granollers. Cette dernière accueillera les trois matchs de l’équipe de France pour le tour préliminaire. Celui-ci est prévu jusqu’au 7 décembre. Du 8 au 13, place au tour principal, et le coup d’envoi de la phase finale sera donné le 14 décembre.

Les rencontres diffusées sur BeIN Sports et parfois TMC

L’intégralité de la compétition sera visible sur les antennes de BeIN Sports, qui a acquis les droits de diffusion. Certains matchs de l’équipe de France seront aussi diffusés en clair sur TMC. C’est le cas de la rencontre du tour préliminaire contre la Slovénie, le 5 décembre, ainsi que des éventuels quarts et demies des Bleues. La finale sera visible sur TF1, si les Françaises y participent.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Championnat du monde de handball

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.