Vidéo JO 2021 - Handball : "Maintenant, je veux juste l'or... On y est presque", s'enthousiasme Allison Pineau

Publié
Article rédigé par
France Télévisions

La demi-centre des Bleues a savouré la qualification des Bleues en finale des Jeux de Tokyo, et vise la médaille d'or. 

L'équipe de France de handball s'est qualifiée pour la finale des Jeux olympiques de Tokyo en dominant la Suède (29-27). La capitaine des Bleues Allison Pineau est revenue sur le succès des Françaises, désormais assurées d'une médaille olympique. 

"Très très heureuse de retourner en finale olympique, ça a été dur et long, a expliqué Pineau après la rencontre. Je l'avais dit aux filles dans le vestiaire, je l'ai redit à un temps-mort que ça allait être long, qu'il ne fallait pas se précipiter. On a fait un match solide, en alternant les dispositifs et ça leur a posé problème. On a été fortes. Je suis très émue de revoir le chemin parcouru. Les premiers matches ont été durs, mais il y a eu un tournant contre le Brésil."

"Un vrai combat"

Un tournant également souligné par la gardienne des Bleues, Cléopatre Darleux. "On a eu des moments de doute, mais depuis trois matchs on est métamorphosées, a-t-elle souligné. Ça a été un vrai combat, on a donné beaucoup de coups, mentalement il fallait être là. On a loupé des tirs, elles aussi. On a eu des nerfs solides, avec un mélange d'expérience et de jeunes qui ont mis le feu quand il le fallait."

"Ce qui était très important, c'était de continuer à marquer des buts, on a marqué des beaux buts sur des séquences qu'on avait travaillées, a mis en avant Olivier Krumbholz, sélectionneur de l'équipe de France. Cléopâtre a été très précieuse. On va faire le maximum pour ce dernier match, on va le préparer avec beaucoup d'envie.

Les Bleus affronteront les gagnantes du duel entre la Norvège et le Comité olympique russe, prévu à 14 heures. La finale aura lieu dimanche, à 8 heures du matin. Les Jeux olympiques de Tokyo sont à suivre en intégralité et en direct sur France.tv !

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.