Coupe de France : Lens-Lille, Montpellier-Strasbourg et Brest-Bordeaux, les trois affiches entre clubs de l'élite en 16es de finale

Le tirage au sort des 16es de finale, qui se joueront les 2 et 3 janvier 2022, a eu lieu dimanche soir.

Article rédigé par
Léo-Pol Platet - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Deux des buteurs stars de Lille et Lens, Jonathan David (à gauche), et Arnaud Kalimuendo (à droite), ici lors de Lens-Lille en Ligue 1 le 18 septembre 2021, se retrouveront en 16es de finale de Coupe de France. (FRANCOIS LO PRESTI / AFP)

Les 32es de finale de la Coupe de France n'ont pas encore livré leur verdict mais les affiches des 16es de finale sont déjà connues, à la suite du tirage au sort qui s'est tenu dimanche 19 décembre.

Quatorze équipes de Ligue 1 sont encore en course et au moins trois rencontres verront s'opposer des équipes de ce même championnat. Brest, Montpellier et Lens recevront respectivement Bordeaux, Strasbourg et Lille. Dans l'attente du sort réservé au match Paris FC-OL, Nice a été tiré au sort pour recevoir le "vainqueur" de cette opposition.

Après avoir battu Angers, le petit poucet Linas-Montlhéry recevra Amiens, pensionnaire de Ligue 2. Les autres pensionnaires de N3, La-Roche-sur-Yon, Chauvigny et Thaon rencontreront respectivement à Versailles (N2), Marseille (L1) et Reims (L1).

Le dernier rescapé de National, Créteil se déplacera sur la pelouse de Bergerac.

Retrouvez l'ensemble des matchs 

Nice (L1) - Lyon (L1) ou Paris FC (L2)
Cannes (N3) - Toulouse (L2)
Linas- Montlhéry (N3) - Amiens (L2)
Bergerac (N2) - Créteil (N1)
Nancy (L2) - Rennes (L1)
Versailles (N2) - La Roche-sur-Yon (N3)
Brest (L1) - Bordeaux (L1)
Chauvigny (N3) - Marseille (L1)
Bastia (L2) - Clermont (L1)
Thaon (N3) - Reims (L1)
Jura Sud (N2) - Saint-Etienne (L1)
Montpellier (L1) - Strasbourg (L1)
Vannes (N2) - Paris (L1)
Vitré (N2) - Nantes (L1)
Quevilly-Rouen (L2) - Monaco (L1)
Lens (L1) - Lille (L1)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers OM

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.