Cet article date de plus de deux ans.

Football : l'Egypte porte plainte pour racisme lors du match contre le Sénégal

La Fédération égyptienne dénonce, mercredi, des faits de "racisme après l'apparition de banderoles offensantes dans les tribunes du stade à l'intention des joueurs".

Article rédigé par franceinfo: sport avec AFP
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Mohamed Salah et Sadio Mané lors du match entre le Sénégal et l'Egypte, le 29 mars 2022. (ALIOU MBAYE / EPA)

La Fédération égyptienne de football a déposé une plainte officielle, mercredi 30 mars, auprès de la Confédération africaine de football (CAF) et la Fédération internationale de football (FIFA), contre la Fédération sénégalaise, pour violence et "racisme", a annoncé l'Egypte.

Mardi soir, les Pharaons ont perdu leur place dans la Coupe du monde 2022 au Qatar face aux Lions de la Teranga après une séance de tirs au but acharnée et une atmosphère plus qu'effervescente dans les tribunes. 

"L'équipe égyptienne a fait l'objet de racisme après l'apparition de banderoles offensantes dans les tribunes du stade à l'intention des joueurs, en particulier Mohamed Salah, le capitaine. Le tout documenté par des photos et vidéos jointes à la plainte ", a déclaré la Fédération égyptienne dans son communiqué publié sur les réseaux sociaux.

Les photos publiées par la Fédération montrent les vitres cassées du bus transportant les Pharaons, des banderoles d'insultes contre Mohamed Salah et des membres du public faisant des gestes injurieux aux joueurs.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par EFA (@efasocial)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.