Premier League : Manchester City a-t-il déjà tué la course au titre ?

Les Skyblues ont pris le large en tête du championnat après leur succès sur la pelouse de Brentford mercredi.

Article rédigé par
Bertrand Bielle - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 3 min.
Gabriel Jesus avec Manchester City face à Brentford le 29 décembre 2021. (SIMON TRAYLEN / AFP)

Ils sont inarrêtables. Après leur victoire sur la pelouse de Brentford (1-0) mercredi 29 décembre, les Cityzens ont creusé l'écart au classement et comptent désormais respectivement huit et neuf points d’avance sur Chelsea et Liverpool (avec un match en moins pour les Reds). Une avance confortable, à quelques heures du choc contre Arsenal (samedi 1er janvier à 13h30), invaincu depuis six rencontres en Premier League et remonté à la quatrième place du classement.

Une série record pour Pep Guardiola

30 octobre 2021. C'est la date à laquelle il faut remonter pour voir Manchester City perdre des points en championnat. Le club mancunien s'était alors incliné contre Crystal Palace (0-2) . Mais depuis, les Skyblues imposent leur supériorité à chaque match, et restent notamment sur une série de dix victoires en championnat. Une statistique impressionnante. Et pourtant, c'est déjà la quatrième fois que cela se produit sous l'ère Guardiola. Dans l'histoire de la Premier League, aucun autre coach ne l'a réussi plus de deux fois.

"L'écart n’est pas due au fait que Chelsea et Liverpool perdent des points mais au fait que nous gagnons dix matchs d’affilée", a déclaré le technicien de 50 ans après la victoire à Brentford, en rappelant tout de même qu'il reste encore "54 points à jouer"  et que, par conséquent, le chemin vers le titre est encore long. 

Des Cityzens efficaces dans les deux surfaces

Si rien n'est encore fait, Manchester City a tout de même des allures d'un futur champion. 51 buts inscrits en 20 matchs, 12 buts encaissés pour autant de clean sheets... Voici les statistiques hallucinantes affichées par les Mancuniens en Premier League sur cette première partie de saison, qui témoignent de leur faculté à se montrer aussi efficaces défensivement qu'offensivement. Il s'agit tout simplement de la meilleure attaque et meilleure défense du championnat à l'heure actuelle. Leur récente démonstration de force face à Leeds (7-0) en est la parfaite illustration.

Ajoutez à cela une parfaite maîtrise dans l'entrejeu (77% de possession contre Brentford), sublimée par la présence de Kevin De Bruyne, qualifié "d'unique au monde" par son coach en conférence de presse, et vous obtenez une équipe redoutable, équilibrée et certaine de ses qualités.

Un match clé à suivre contre Arsenal ?

Mais les Mancuniens devront se méfier de leur prochain adversaire, les Gunners. En embuscade au pied du podium, les partenaires d'Alexandre Lacazette surfent actuellement sur une bonne dynamique (six victoires consécutives en championnat, 14 buts marqués sur leurs trois dernières rencontres). Ce n'est donc plus du tout la même équipe qu'au match aller qui s'apprête à défier les Cityzens.

Mais malgré cette adversité, de par son statut (champion en titre) et sa forme olympique, Manchester City semble en position de force à l'approche de cette rencontre. En s'adjugeant une nouvelle victoire en championnat, sa deuxième contre Arsenal cette saison, le club mancunien s'envolerait encore un peu plus au classement. Surtout si à ce succès venait s'ajouter un match nul entre ses concurrents directs, Liverpool et Chelsea dimanche. City possèderait alors dix points d'avance sur les Blues et s'octroierait un peu plus le droit de rêver au titre, qui se dégagerait encore un peu plus à l'horizon.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Manchester City

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.