PSG-Leipzig : un nouveau rendez-vous manqué pour le trio Messi-Neymar-Mbappé

Depuis le début de la saison, les trois joueurs n'ont été alignés ensemble que quatre fois.

Article rédigé par
Léo-Pol Platet - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Cette saison, le trio offensif du PSG n'a été aligné ensemble qu'à quatre reprises. (FRANCK FIFE / AFP)

Un seul être vous manque et tout trio est incomplet. Blessé aux adducteurs, Neymar est forfait pour la réception du RB Leipzig, mardi 19 octobre. Une blessure de plus pour le Brésilien, abonné à l'infirmerie parisienne, et un match de moins pour le trident Mbappé-Neymar-Messi. Cette saison, le trio tant attendu... se fait attendre. En comptant la troisième journée de Ligue des champions, face à Leipzig, les trois joueurs n'ont été alignés ensemble qu'à quatre reprises sur treize matchs disputés par le PSG. Soit moins d'une rencontre sur trois.

Dans le détail, deux matchs en Ligue 1 et deux en C1. Une victoire poussive face à Lyon (2-1) et une défaite à Rennes (2-0) d'un côté, un nul à Bruges et un succès de prestige contre City de l'autre. Au total, 152 minutes jouées ensemble en championnat de France, 140 minutes en C1. Sauf qu'en Ligue 1, depuis l'arrivée de l'Argentin, Paris a disputé neuf rencontres. Les raisons de ces absences ? La Copa America, les trêves internationales et les blessures...

Neymar, l'intermittent du spectacle

Depuis son arrivée dans la capitale, le numéro 10 auriverde tourne à une moyenne de 24,7 matchs par saison. Près de dix matchs de moins que son capitaine en club et en sélection Marquinhos. Plus de quinze rencontres de moins qu'à l'époque où il évoluait au FC Barcelone. En quatre saisons au Barça, Neymar a joué une moyenne de 40,7 matchs par saison.

"L’année dernière, Neymar n’a joué que quinze matchs titulaires, déplore Éric Roy, consultant pour franceinfo: sport. Il a eu beaucoup de pépins c’est un garçon qu’il faut arriver à manager, dans sa préparation physique notamment. Quinze matchs titulaires pour moi c’est un non-sens. Quand tu as un joueur aussi important que tu as acheté aussi cher, ce n’est pas normal qu'il ne joue que quinze matchs titulaires."

Des absences inhabituelles pour Messi

Un autre ancien de la maison blaugrana tourne aussi au ralenti en ce début de saison. Pour l'heure, le sextuple Ballon d'or, Léo Messi, n'a disputé que cinq rencontres, trois en Ligue 1 et deux en Ligue des champions.

Des absences qui peuvent se justifier par la signature tardive du joueur au PSG, conjuguée à une période de vacances obligatoire suite à sa victoire en Copa America. Mais qui posent toutefois question, en comparaison avec le passé du joueur au Barça. En Catalogne, Messi tournait à une moyenne de 42 matchs par saison depuis 15 ans. Difficile de voir la Pulga enchaîner autant avec Paris. 

C'est évident que c'est toujours mieux de jouer plus de matchs pour pouvoir créer des connexions. Après Neymar et Messi se connaissent très bien. Pareil pour Mbappé et Neymar. Je pense que c'est plus la relation entre Mbappé et Messi aujourd'hui qui est à parfaire.

Eric Roy

à franceinfo: sport

Cependant, Éric Roy tempère sur le sujet : "Sur les premiers matchs, certains comme Messi, revenaient de la Copa America, d’autres, comme Neymar étaient un peu hors de forme. Ils n'ont pratiquement pas eu de préparation donc ça ne paraît pas illogique que dans ces premiers mois ils ne soient pas beaucoup alignés ensemble." Kylian Mbappé, quant à lui, a pris part à toutes les rencontres de son équipe cette saison.

Un rythme tenable sur la durée ?

Après quelques semaines de championnat, ces absences ne se ressentent pas sur les résultats. Le PSG survole déjà le championnat de France et domine sa poule de Ligue des champions.

Des questions subsistent tout de même quant à la suite. Le club de la capitale pourra-t-il tenir avec ces absences à répétition à mesure que le calendrier s'intensifiera ? "Je pense qu’au départ ça a été du management et de l’adaptation par rapport aux arrivées des uns et des autres, analyse Éric Roy. Maintenant ça va être de la gestion d'effectif pour qu’il y en ait pour tout le monde. Mais il est évident que pour les gros matchs, si les trois sont en forme et si les trois sont disponibles, je ne pense pas qu’il [Pochettino] s'en prive".

Des cadres souvent absents dans le money time

Depuis l'arrivée de Neymar, les absences de ses cadres et les blessures ont souvent joué des tours aux Parisiens au moment d'aborder les matchs décisifs de Ligue des champions. Lors des deux dernières éditions néanmoins, le PSG était parvenu à enchainer les bonnes prestations... avec ses meilleurs éléments sur la pelouse. Barcelone se souvient encore du triplé de Kylian Mbappé quand le Bayern Munich doit encore faire des cauchemars suite à la prestation du duo franco-brésilien. S'il doit composer avec les absents, Mauricio Pochettino doit aussi gérer les présents. 

"Il est obligé de faire tourner son équipe parce qu’il peut très bien y avoir un problème avec un ou deux joueurs quand viendront les gros matchs de fin de saison, anticipe Éric Roy Ils ont rarement eu leur équipe au complet, ils ont rarement eu toutes leurs forces en présence dans le money time." Pour l'instant, le PSG tient le coup. Mais les supporters attendent encore de voir briller leur trio.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue 1

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.