Ligue 1 : première défaite de la saison du PSG surpris par Nice au Parc des Princes

Pour la première fois de la saison, les Parisiens se sont inclinés (2-3) face à des Niçois bien plus convaincants, malgré un doublé de Kylian Mbappé, vendredi soir.
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
La déception des défenseurs parisiens face à la joie de l'attaquant niçois Gaëtan Laborde, auteur d'un but au Parc des Princes lors du match de Ligue 1 entre le PSG et Nice, le 15 septembre 2023. (MICHEL EULER / AP)

Les Parisiens font grise mine. Ils ont enregistré leur première défaite de la saison (2-3), lors de la venue de l'OGC Nice au Parc des Princes, en ouverture de la 5e journée de Ligue 1, vendredi 15 septembre. Ils ratent ainsi l'occasion de s'emparer pour la première fois de la première place du championnat, à quatre jours du premier match de Ligue des champions contre le Borussia Dortmund.

Après les adieux de Marco Verratti, très ému par les messages de quelques-uns de ses anciens coéquipiers et par son tour d'honneur, les Parisiens n'ont pas su s'approprier la chaleur du Parc des Princes. Le petit génie italien du milieu de terrain s'en est allé, la créativité des Parisiens aussi.

Alors qu'ils semblaient avoir trouvé la bonne carburation avec leur victoire face à Lens (3-1) et à Lyon (4-1), qui faisaient suite à deux matchs nuls initiaux, les joueurs de Luis Enrique ont manqué de solution. Pressés par des Niçois agressifs dès les premières minutes, ils ont manqué de mouvement et de précision à l'image des deux tirs non cadrés d'Ousmane Dembélé.

Une attaque en manque de repères

Seul Kylian Mbappé a réussi à trouver la faille dans la défense niçoise très compacte. En capitaine, l'attaquant français a rattrapé son erreur qui avait permis l’ouverture du score des Niçois. Une frappe bien tendue (29e) et un geste acrobatique qui a réduit l’écart en fin de match (87e), le numéro 7 en est déjà à sept buts en Ligue 1. Il est provisoirement le meilleur buteur du championnat.

La seconde recrue de l'attaque parisienne, l'avant-centre portugais Gonçalo Ramos, a quant à lui été invisible pour sa troisième titularisation de la saison. Randal Kolo Muani l'a remplacé peu après l'heure de jeu (64e) et a semblé plus à l'aise sur le terrain. Arraché à l'Eintracht Francfort en toute fin de mercato, l'avant-centre de 24 ans n'a pas pu inverser la tendance : "On a joué contre une équipe très solide, une des rares invaincues, a-t-il analysé au micro de Prime Video. Nous concernant, il ne faut pas oublier que nous sommes une nouvelle équipe il faut encore s'adapter."

Une attaque parisienne en manque de repères face à une équipe niçoise, qui au contraire était bien en place et concentrée autour de Terem Moffi, auteur d'un doublé (21e, 68e).

Pour la première fois lors des six derniers matchs entre les deux équipes, les Aiglons s'imposent face aux Parisiens. Les joueurs de la capitale devront rapidement redresser la barre avant une semaine importante, et deux chocs face au Borussia Dortmund (19 septembre) et à Marseille (24 septembre).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.