Foot : "Ce n'est pas le Conseil d'Etat qui détermine le format de la Ligue 1, c'est la LFP et la FFF", affirme le directeur général de la Ligue

Didier Quillot salue la décision du Conseil d'État, qui a validé l'arrêt définitif de la saison de foot 2019/2020 de Ligue 1.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le directeur éxécutif de la Ligue de football professionnel (LFP) Didier Quillot. (FRANCK FIFE / AFP)

"On peut se tourner résolument vers la saison 2020/2021 et je me réjouis que la plus haute juridiction administrative du pays ait validé les décisions de la Ligue de football", a réagi sur franceinfo mercredi 10 juin Didier Quillot, directeur général exécutif de la Ligue de foot professionnel (LFP), au lendemain de la décision du Conseil d'État de valider l'arrêt définitif de la saison et de valider les classements établis par la LFP.

Le juge des référés a également annoncé mardi suspendre la relégation de deux clubs en Ligue 2, Amiens et Toulouse. "Il faut préciser que le Conseil d'État a utilisé un problème de forme pour réexaminer un problème de fond", a expliqué Didier Quillot. "Lorsque nous avons pris la décision le 30 avril, la convention qui lie la Ligue de football et la Fédération française de football n'était pas encore adoptée à l'assemblée générale de la Fédération, ceci sera fait fin juin", a-t-il ajouté.

Pour Didier Quillot, cette décision dépendra du format décidé pour la prochaine saison : "Les instances de la Ligue décideront si on joue à 20 ou à 22 clubs ; si on joue à 20, Amiens et Toulouse joueront en Ligue 2, sinon ce sera l'inverse", a-t-il précisé. "Ce n'est pas le Conseil d'État qui détermine le format de la Ligue 1, c'est la Ligue et la Fédération française de football", a indiqué Didier Quillot, avant d'appeler Amiens et Toulouse à "bien relire l'ordonnance du juge".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.