La nouvelle génération de footballeurs français va-t-elle vous faire rêver ?

L'équipe de France des moins de 19 ans dispute la finale de l'Euro 2013 jeudi soir, deux semaines après le sacre des moins de 20 ans.

L\'équipe de France des moins de 20 ans fête sa victoire en Coupe du monde, à Istanbul (Turquie), le 13 juillet 2013.
L'équipe de France des moins de 20 ans fête sa victoire en Coupe du monde, à Istanbul (Turquie), le 13 juillet 2013. (ARMANDO FRANCA / AP / SIPA )

Ils sont dix-huit. Dix-huit jeunes footballeurs français de moins de 19 ans, qui vont tenter de remporter la finale du championnat d'Europe U19, jeudi 1er août, face à la Serbie. Les "petits Bleus" espèrent obtenir le même résultat que les Bleuets, devenus champions du monde des moins de 20 ans il y a deux semaines, grâce à leur victoire face à l'Uruguay.

Après les résultats mitigés de l'équipe de France A à l'Euro 2012, éliminée par l'Espagne en quart de finale, et le fiasco du Mondial 2010 en Afrique du Sud, les attentes de résultats sont fortes. Que vaut la nouvelle génération ? Tous les espoirs sont-ils permis ? Francetv info fait les présentations.

Des résultats prometteurs…

Si les moins de 19 ans s'imposent jeudi soir, la France pourra se féliciter de remporter le Championnat d'Europe U19 et la Coupe du monde des moins de 20 ans la même année, pour la première fois de son histoire. Le sélectionneur des Bleuets, Pierre Mankowski, ne tarit pas d'éloges à leur égard. "Ils ont été très bien sur le terrain, très bien en dehors du terrain, ils ont des valeurs", a-t-il déclaré à L'Equipe.fr. Petit plus pour la confiance : les Bleuets ont éliminé l'Espagne, contre qui l'équipe de France A avait perdu en 2012. "On a montré qu'on est à la hauteur de l'Espagne", s'est réjoui le sélectionneur.

Le président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët, a entrouvert la porte de l'Euro 2016, qui aura lieu en France, en évoquant leurs succès. "La qualité de nos jeunes est évidente et c'est un signe d'espoir (…). Ils se sont bien comportés humainement et sportivement. Ils seront présents pour 2016 et au-delà." Dans les vestiaires, l'ambiance était plus que festive après la demi-finale victorieuse des moins de 19 ans, lundi, comme le montre cette vidéo tournée par la FFF. Un moment de joie important pour souder les joueurs.

… mais des précédents trompeurs

La quarantaine de jeunes joueurs concernés sait que la route est encore longue. En 2001, la bande à Le Tallec et Sinama-Pongolle était sacrée championne du monde des U17. "Douze ans plus tard, cette génération s’est un peu perdue, signe qu’un titre mondial n’est pas un passeport vers d'autres sommets", note francetv sport. Si l'on parle aujourd'hui de l'exemplarité de la "génération 1993", tout le monde garde en tête la déception générée par celle née en 1987, championne d'Europe des moins de 17 ans en 2004. "Grands espoirs du football français, Karim Benzema, Jérémy Ménez, Hatem Ben Arfa et Samir Nasri ont déçu, chacun à leur niveau", résume francetv sport

L\'équipe de France des moins de 17 ans fête sa victoire en finale de la Coupe du monde dans cette catégorie, à Châteauroux (Indre), le 15 mai 2004.
L'équipe de France des moins de 17 ans fête sa victoire en finale de la Coupe du monde dans cette catégorie, à Châteauroux (Indre), le 15 mai 2004. (ALAIN JOCARD / AFP)

Pour ces jeunes joueurs, le moment est donc crucial, d'autant que l'équipe de France A, où évolue encore Benzema, ne brille pas par ses succès, et que l'attention se fixe sur la relève. L'équipe nationale a chuté à la 23e place du classement Fifa et perdu son dernier match amical 3-0 contre le Brésil, une première en vingt ans. Même entraînés par Didier Deschamps, les Bleus ne font pas vraiment rêver. Quant aux Bleues, elles n'ont pas réussi à redonner des couleurs au blason tricolore. Pourtant donnée favorite, l'équipe de France féminine s'est inclinée en quart de finale de l'Euro 2013, le 22 juillet.

Des joueurs remarqués…

De ces succès collectifs émergent des trajectoires personnelles déjà remarquées. Le capitaine de l'équipe de France des moins de 20 ans, Paul Pogba, a été élu meilleur joueur du Mondial dans cette catégorie. "Recruté par Manchester United, puis par la Juventus de Turin, le milieu de terrain a imposé le respect tout au long de la compétition", raconte francetv sport. Ses coéquipiers Samuel Umtiti, Florian Thauvin et Geoffrey Kondogbia font aussi partie des grands espoirs tricolores.

La plupart des joueurs évoluent en France et certains ont déjà une activité régulière, y compris chez les moins de 19 ans. Au moins six des dix-huit joueurs de l'équipe nationale U19 ont joué plus de dix matchs pendant la saison 2012/13 de leur club : Corentin Jean (Troyes), Opa Nguette (Valenciennes), Aymeric Laporte (Athletic Bilbao), Yassine Benzia (Lyon), Benjamin Mendy (Le Havre, passé depuis à l'OM), Adrien Rabiot (Paris SG et Toulouse). Ce dernier, âgé de 18 ans a d'ailleurs inscrit un des plus beaux buts de la Ligue 1, au mois de mars.

… mais des écueils à éviter

Bien malin celui qui pourra prédire qui, parmi ces jeunes gens, sera le prochain Zidane, Vieira ou Henry. La carrière d'un footballeur ne dépend pas seulement de son niveau, mais aussi des choix qu'il fait, de sa santé, du nombre de matchs qu'il joue, etc. Intégrer un grand club, c'est prendre le risque de se ronger les ongles sur le banc en attendant que les titulaires partent à la retraite. On peut par exemple craindre que l'attaquant Anthony Martial, 17 ans seulement, recruté par l'AS Monaco pour la saison 2013/14, ne connaisse un tel sort.

L'an dernier, la question s'était posée quand M'Baye Niang avait rejoint le Milan AC à 17 ans. Neuf fois titulaire, l'ancien attaquant de Caen n'a inscrit qu'un seul but au cours de la saison. Pas suffisant pour le club italien, qui pourrait prêter le joueur français à Gênes (Italie), d'après la presse transalpine. "On voit défiler toute notre jeunesse, notre formation. On est récompensé par notre titre, ce sera gravé toute notre vie et on parlera de nous dans le futur", s'est exclamé Alphonse Areola, sacré avec les moins de 20 ans. La prochaine saison de Ligue 1, qui reprend le 9 août, sera aussi l'occasion de voir quels joueurs, parmi cette nouvelle génération, sont capables de transformer l'essai.