Kylian Mbappé se veut rassurant, il ne souffrirait que d'une entorse

Alors que les questions autour de la gravité de la blessure de Kylian Mbappé suscitent l'intérêt, l'attaquant du Paris Saint-Germain se veut rassurant ce samedi matin, sans communiquer sur l'état de sa cheville droite. Sur son compte Twitter, il apparaît avec le sourire et la joie d'avoir remporté un nouveau trophée avec le club de la capitale. Selon France Info, il souffrirait d'une entorse de la cheville sans fracture, et devrait en savoir plus sur la durée de son indisponibilité dans les 48h. Selon RMC, les ligaments ne seraient pas touchés.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (JUAN SOLIZ / JUAN SOLIZ)

S'il a senti sa cheville "craquer" vendredi après un tacle sévère de Loïc Perrin à la demi-heure de jeu, Kylian Mbappé a voulu rassurer les supporters et ses fans ce samedi matin sur les réseaux sociaux. "Réveil en tant que vainqueur, pas de meilleure sensation possible. Merci à tous pour vos messages, ça me touche beaucoup. Bisous à tous et bon week-end" a posté l'attaquant du Paris Saint-Germain avec le sourire. 

Cependant, la gravité de sa blessure et la durée de son indisponibilité n'ont pas encore été communiquées. Aperçu en béquilles en seconde période et lors de la remise de la coupe, l'ancien joueur de l'AS Monaco devrait passer des examens complémentaires dans la journée. Selon France Info, les examens passés à l'hôpital américain de Neuilly n'ont pas décelé de fracture, et auraient conclu à une entorse. Reste à connaître sa gravité, ce qui devrait être fait sous 48h.  Selon RMC, les examens auraient montré que les ligaments ne sont pas touchés.

Pour rappel, le club de la capitale affronte l'Atalanta Bergame dans trois semaines pour le compte des quarts de finale de la Ligue des champions. Une rencontre pour laquelle Thomas Tuchel compte sur le champion du monde, qui va s'engager dans une course contre la montre pour être prêt.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Kylian Mbappé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.