Football : les créanciers de Bordeaux réduisent la dette du club de 40 millions d'euros

Cette restructuration, qui fait passer la dette du club de 53 à 13,5 millions d'euros, répond à un point soulevé par les instances pour justifier la rétrogradation administrative du club en troisième division. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Gérard Lopez, le 7 juillet 2022, en conférence de presse au centre d'entainement Le Haillan. (THIBAUD MORITZ / AFP)

Le début d'une éclaircie pour les Girondinsà une semaine de leur passage devant le comité olympique français (CNOSF) "On [a] réduit la dette au niveau du club de 40 millions [d'euros]. On a trouvé un accord avec les prêteurs", a déclaré le président du club, Gérard Lopez, sur RMC, mardi 12 juillet, confirmant les propos tenus lundi à l'AFP par un de ses proches quant à de nouveaux accords avec King Street et Fortress.

Cette restructuration, qui fait passer la dette du club de 53 à 13,5 millions d'euros, répond à un point soulevé par les instances pour justifier la rétrogradation administrative du club en troisième division. Une décision que conteste le club.

Prochain rendez-vous le 19 juillet

Relégué sportivement en Ligue 2 à la fin de la saison, Bordeaux a été rétrogradé le 14 juin en National par la DNCG, le contrôleur de gestion du football français, après examen des finances du club. 

Les Girondins ont rendez-vous le 19 juillet devant le CNOSF. Si l'avis, consultatif, de l'instance est favorable, la décision de maintenir Bordeaux en L2 devra ensuite être approuvée le lendemain (20 juillet) par le comité exécutif de la fédération.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Girondins de Bordeaux

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.