Football : Antoine Griezmann provoque une polémique après s'être déguisé en basketteur noir pour une soirée

L'attaquant des Bleus a d'abord tenté de se justifier, dimanche, en parlant d'"hommage". Mais ces explications n'ont pas suffi, et il a effacé ses tweets.

Capture d\'écran du compte Twitter d\'Antoine Griezmann, où il a publié dimanche 19 décembre une phoot de lui déguisé en basketteur noir.
Capture d'écran du compte Twitter d'Antoine Griezmann, où il a publié dimanche 19 décembre une phoot de lui déguisé en basketteur noir. (COMPTE TWITTER D'ANTOINE GRIEZMANN)

Une photo postée avec un smiley éclatant de rire ont suffi à écorner sérieusement l'image d'Antoine Griezmann, dimanche 17 décembre. L'avant-centre de l'équipe de France et de l'Atletico Madrid s'est fait photographier grimé en basketteur noir des Harlem Globe Trotters, perruque sur la tête et cirage noir sur la peau. Ce qu'on appelle une "blackface", une pratique qui remonte aux années 1920 aux Etats-Unis et considérée comme foncièrement raciste (on vous expliquait pourquoi dès 2013).

     
      (CAPTURE D'ECRAN DU COMPTE TWITTER D'ANTOINE GRIEZMANN)

La publication du cliché a entraîné un torrent de commentaires négatifs visant le jeune attaquant. Certains faisaient remarquer que même si le joueur n'avait pas conscience du caractère raciste de son geste, un de ses conseillers aurait pu le prévenir. Un autre de souligner qu'un des meilleurs basketteurs des années 1980 n'était autre que Larry Bird, un grand blond pâlichon. Un déguisement à son image aurait évité à Griezmann ce regrettable faux-pas. "Si jamais tu as moyen de remonter le temps trois heures en arrière...", tentait ce fan de foot britannique.

Devant l'ampleur du tollé (46 000 tweets en moins d'une heure), le joueur a tenté de se justifier : "Calmos les amis, je suis fan des Harlem globetrotters et de cette belle époque... c’est un hommage". Pas sûr que ça suffise à apaiser les esprits, même si d'autres sportifs comme le basketteur Ali Traoré lui ont apporté leur soutien (tweet retiré depuis).

Le joueur a finalement effacé ses deux tweets précédents et a rédigé un tweet d'excuses, tentant d'éteindre la polémique.