Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Didier Deschamps explique la mise à l'écart de Samir Nasri

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
TF1
Article rédigé par
France Télévisions

Le sélectionneur a expliqué sur TF1 vouloir faire le "meilleur groupe" sans prendre forcément les "meilleurs joueurs".

Ce n'est pas une surprise : Samir Nasri, bien que titulaire chez le champion d'Angleterre Manchester City, ne fait pas parti de la liste des 30 Bleus pour la Coupe du monde dévoilée mardi 13 mai. Sur TF1, Didier Deschamps a justifié ce choix par "des performances pas à la hauteur" en bleu et par l'incapacité du joueur à accepter un statut de remplaçant.

"Samir a eu des performances en équipe de France pas à la hauteur de celles qu'il réalise avec son club de Manchester City. Il est important et titulaire à Manchester City et ce n'est pas le cas en équipe de France, a rappelé le sélectionneur. Et quand il est remplaçant, il n'est pas content et ça se sent dans le groupe. C'est pour ça qu'il n'est pas dans la liste."

Les insultes aux journalistes en Ukraine

L'ancien Marseillais, déjà accusé de manquer de respect aux "anciens" (Henry, Gallas) à l'Euro 2008 avait été suspendu 3 matches par la Fédération française de football à l'issue de l'Euro 2012 pour des insultes à des journalistes avant d'être rappelé en équipe de France par Deschamps en août 2013.

Mais ses prestations en dents de scie, notamment celle lors du barrage aller en Ukraine (2-0, le 15 novembre), et son manque d'appui au sein du groupe lui ont été fatals. Sur Twitter, le joueur a pris la décision du sélectionneur avec philosophie. Sa petite amie, la mannequin Anara Atanes, n'a pas hésité à insulter la France et Didier Deschamps

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.