Coupe du monde : les Français se ruent sur le peu éthique maillot des Bleus

Alors que la Coupe du monde en Russie bat son plein, les rayons des magasins affichent les couleurs des Bleus. Les maillots s'arrachent. Et peu importe le prix à payer.

Voir la vidéo
FRANCEINFO

"Pour les parents, ce sera plus Griezmann, les jeunes entre 25 et 35 ans, ça sera Pogba, jusqu'à 13 ans, Mbappé est plus demandé", confie au micro de franceinfo Romain Minart, vendeur textile dans un magasin de sport. À chaque génération son maillot des Bleus, qui dispute la demi-finale de la Coupe du monde de football en Russie mardi 10 juillet face à la Belgique. Et comme souvent, tout le monde s'y prend au dernier moment. Résultat : rupture de stock sur les maillots floqués.

80 centimes pour l'ouvrier

Un maillot des Bleus coûte 85 euros. Sur ce prix, il faut compter 17 euros de TVA, 28 euros pour le distributeur, 20 pour le fabricant et 5 euros de frais de transport. Ce qui fait un total de 15 euros à la sortie de l'usine. Cet argent va principalement dans les poches des actionnaires. D'après un rapport du collectif Éthique sur l'étiquette, pour un maillot de la Coupe du monde vendu 90 euros, un travailleur ne toucherait que 80 centimes.

L\'attaquant français Antoine Griezmann, lors du match de Coupe du monde face à l\'Autralie, le 16 juin 2018 à Kazan (Russie).
L'attaquant français Antoine Griezmann, lors du match de Coupe du monde face à l'Autralie, le 16 juin 2018 à Kazan (Russie). (ROMAN KRUCHININ / AFP)