Cet article date de plus de cinq ans.

OM-PSG : Une finale qui sonne comme une fin de cyle pour l'Olympique de Marseille

La finale contre le PSG samedi sera le dernier chapitre d’une saison chaotique pour l’OM. Elle sonnera aussi la fin d’un cycle puisqu’entre la vente du club, la fin de l’intérim Passi et le départ plus ou moins programmé des cadres, c’est un livre entier qui va s’achever du côté de la Canebière.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Les deux joueurs de l'OM, Steve Mandanda et Lassana Diarra

Une vente attendue

Margarita Louis-Dreyfus arrête les frais. Sept ans après le décès de son mari, Robert, qui a donné son nom au centre d’entraînement, MLD a décidé de vendre un club à la dérive. La décision a été prise mi-avril. Lassée des résultats en berne et d’une ambiance délétère qui traîne depuis des mois, la présidente désire que le nouvel actionnaire construise "une équipe qui gagne au plus haut niveau". Ce qui a été loin d’être le cas de l’OM cette saison même si une victoire en Coupe face au grand PSG, lors du dernier match de Zlatan, redorerait un blason bien terni. Mais "pour permettre à l'OM de se propulser dans la cour des grands il faut (...) un repreneur prêt à dépenser beaucoup d'argent", rappelait l'ancien président Pape Diouf. la démission de Marcelo Bielsa, annoncée dans la foulée en conférence de presse. L’Argentin claque la porte sans se retourner et laisse une équipe, façonnée par ses soins, sans son leader charismatique. Appelé à la rescousse, Michel va creuser le trou dans lequel l’OM s’enterre. Le club ne remporte aucune victoire à domicile entre le 5e journée (OM-Bastia 4-1) et la 37e journée (OM-Reims 1-0), alors que l’Espagnol avait déjà été licencié et remplacé par son adjoint Franck Passi, avec l’aide morale d’un glorieux ancien, Basile Boli. Ce duo a sauvé le club d’une relégation, qui aurait été désastreuse, à la 36e journée avec un succès à Angers. L’OM aura usé trois entraîneurs et le prochain va devoir reconstruire une équipe compétitive, privée de la plupart de ses cadres.

Lire aussi : La gueule de bois de l'OM après la démission de Bielsa

Diarra, Mandanda, Nkoulou, les grands départs

Cette finale de coupe de France sera le dernier match de Zlatan Ibrahimovic sous le maillot du PSG. Le Suédois laissera un grand vide à Paris, mais ce ne sera sans doute pas le seul à jouer son dernier match puisque du côté de l’OM, des départs, et non des moindres, sont attendus. Steve Mandanda, capitaine courage et irréprochable toute la saison, Nicolas N’Koulou, le défenseur central pas aidé par les nombreux changements de partenaires en charnière, arrivent en fin de contrat. Lassana Diarra, la vraie satisfaction de la saison olympienne, a clairement laissé entendre qu’il ne prolongerait pas l’aventure. Enfin Michy Batshuayi et Benjamin Mendy, deux jeunes et beaux actifs de l’OM, devraient être vendus contre une belle manne financière. C’est toute la colonne vertébrale des Phocéens qui va être démantelée.

Lassana Diarra est ouvertement courtisé par le PSG, Steve Mandanda veut découvrir un autre championnat, Nicolas N’Koulou est dans le viseur de la Juventus et du FC Séville. Les ventes de Batshuayi, qui "va partir" selon Passi, et de Mendy, rapporterait des millions à l'OM. Des clubs anglais (Tottenham, Liverpool, West Ham) ou italiens (Juventus Turin) ont les deux yeux sur le buteur belge. L’AS Monaco convoite la latéral gauche de 23 ans. Cette finale qui ressemblait à la parfaite sortie pour Ibrahimovic sera également le baroud d’honneur de prestigieux seconds rôles dans le camp d’en face. Et eux aussi auront à cœur de réussir leurs adieux.

Vidéo : découvrez le reportage "en route pour la finale"

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe de France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.